PLV : L’Oréal et les TG « durables »

Outils indispensables pour les marques de grande distribution, les têtes de gondole ne sont pas les championnes du bilan carbone. Ces PLV à usage unique sont en effet génératrices de déchets (environ 1 000 tonnes pour une grande enseigne alimentaire). Dans le cadre de son programme Sharing Beauty With All et de son volet développement durable, la direction achats de L’Oréal Produits grand public France a donc décidé de créer une nouvelle génération de PLV. Eco-conçues avec des matériaux recyclables et des éléments qu’on peut désolidariser, sur un modèle harmonisé entre les trois affaires, d’un poids réduit pour optimiser le chargement et pouvant être réapprovisionnées, ces box doivent maintenant être plébiscitées par les magasins. À charge pour les achats de L’Oréal de faire le lien entre les prestataires et les points de vente, pour prouver à ces derniers que le développement durable peut aussi leur être profitable.

Facebook
Twitter