Parfum féminin : Boucheron travaille à Quatre mains

Les marques exploitées sous licence peinent parfois à garder une vraie cohérence d’image. Avec Quatre de Boucheron, Interparfums vient tordre le cou à cette idée et faire la preuve qu’un travail en commun est possible. Cette fragrance, qui porte le nom de la bague best-seller de la maison de joaillerie, en reproduit également l’exact modèle sur l’étui et pour le dessin de son capot, par ailleurs un twist on-off très bien conçu. Le jus est lui aussi le fruit d’une collaboration, entre Nadège Le Garlantezec, Antoine Maisondieu et Nathalie Gracia-Cetto (Givaudan). Il a été construit autour de l’idée d’un champagne rosé (pétillant de mandarine et orange amère en tête, jasmin sambac en cœur et cashmeran).

promesse Pétillant et moderne, ce parfum a du sillage et du volume.

communication En télé et au cinéma en mai, plus un visuel presse avec une jeune femme en blouson de cuir dans l’idée de «rockiser la Place Vendôme».

distribution Parfumeries, grands magasins. Depuis le 1er avril.

 

Quatre, EdP 50 ml (65€) et 100 ml (95€).

Facebook
Twitter