Ouverture du mois : Oh My Cream ! privilégie l’offre

DR

Le lieu est clair, minimaliste. «Ici, la star, ce n’est pas le design, mais le produit», prévient Juliette Lévy, fondatrice de Oh My Cream ! qui a ouvert, fin 2014, un point de vente (30 m²) 4 rue des Abbesses à Paris, après un premier situé 3 rue de Tournon (4e) en 2013. Trente-six marques cosmétiques, dont la dernière est l’autrichienne Susanne Kaufmann, sont réparties en trois catégories : les cosméceutiques, les naturelles/bio et les capillaires. La plupart sont inédites ou peu diffusées en France comme Pai Skincare, Grown Alchemist, Suilo, Sachajuan. La fondatrice se défend d’avoir créé une boutique dédiée aux niches. «Nous cherchions d’abord des marques expertes. Les produits ont été testés par un échantillon de femmes. Nous avons aussi regardé de près leur composition, la concentration en actifs, le rapport formule/prix, déclare Juliette Lévy. Les clientes sont en quête d’efficacité. Elles en ont assez de payer très cher des soins dont le résultat n’est pas toujours à la hauteur des promesses.» Autre priorité, le conseil. Une table avec six postes est placée au milieu du magasin. «Les femmes restent en moyenne trente minutes dans la boutique», indique la fondatrice. Des ateliers gratuits – sur inscription depuis la newsletter en ligne – sont organisés, ainsi que des soirées découverte. Un questionnaire est disponible sur le site marchand – bientôt traduit en anglais –, pour aider à déterminer son type de peau. Diagnostics en ligne et e-shop sont consultables dans le point de vente depuis une tablette murale. L’an prochain, Juliette Lévy ouvrira des boutiques en province, toujours en propre.

Facebook
Twitter