Mixa entre croix verte et imperfections

L’expert des peaux sensibles (Lascad) puise à nouveau son inspiration du côté de la croix verte. Après avoir ciblé les rougeurs (avec, en octobre 2014, une eau micellaire et des lingettes démaquillantes) et proposé des produits au cold cream (cf. CH n°658), Mixa se lance sur un nouveau segment : les peaux à imperfections. Actuellement, l’offre en GMS cible uniquement les adolescents – un segment à la peine (-16,2% en valeur et -9,3% en volume en 2014, source IRI) -, avec des acteurs historiques comme Biactol Clearasil (Reckitt Benckiser). Mixa leur préfère les jeunes femmes adultes, qui souffrent de ce problème principalement à cause de la pollution et trouvent des solutions en pharmacie. La marque lance une ligne de quatre produits : deux nettoyants (lait démaquillant 200 ml, 4,35€, gel nettoyant 200 ml, 4,85€), une lotion sans alcool (200 ml, 4,35€) et la première DD crème du rayon (pour Dermo Défense 50 ml, 7,90€) qui se décrit comme un soin anti-UV et anti-pollution teinté.

Facebook
Twitter