GMS : pas de miracle à Noël

+0,4% La croissance du CA de l’hygiène-beauté au CAM arrêté au 28/12/2014 s’avère bien molle. Et alors que l’on attendait un sursaut avant les fêtes, l’indice a dégringolé à –2,3% sur les quatre semaines arrêtées à fin décembre.

Un mois de décembre qui n’aura pas profité à la parfumerie, pourtant mise à l’honneur. Quasiment à l’équilibre sur un an (-0,2%), elle accuse un repli de -3,5% sur la période. Les eaux de Cologne parviennent à se maintenir avec +0,3% mais les eaux de toilette et parfums à -3,8% n’ont pas séduit.
Autre catégorie traditionnellement prisée pour les cadeaux, le maquillage n’a pas fait le plein avec -0,6% au CAM et -5,1% sur quatre semaines. Les lèvres (+6,2%) et les ongles (+2,8%) ont du peps mais le regard est voilé à -2,8% et le teint brouillé à -8,5%. Et à -27,2%, les accessoires n’ont pas séduit. À -0,5% sur douze mois, la beauté a davantage souffert sur la période avec -1,4%. La situation demeure cependant difficile pour les crèmes de soin visage à -1,9%, la toilette visage à -4,7% et pour les produits corporels à -5%.
Avec -1,3% au CAM et -2,4% sur la période, les capillaires déçoivent. Les shampooings gardent l’équilibre (+0,2%) et les après-shampooings la tête haute (+1,9%) mais les huiles (lotions capillaires) chutent de 30,5%. Les colorations sont à la peine (-3,8%).
La toilette est en forme sur un an (+2%) mais sur la période, le coup de frein est patent avec -1,5%. Les produits bains + douches ne s’en tirent pas trop mal à -0,4% mais les déodorants souffrent à -3,3%. Les savons de toilette restent en croissance à +1%. Les temps sont durs pour le rasage à -2,8% au CAM et -7,6% sur quatre semaines. Enfin, l’hygiène bucco-dentaire est la seule catégorie en croissance sur quatre semaines avec +1,3% (et +3,5% sur douze mois).

Facebook
Twitter