GMS : frémissement du marché

  • + 0,4 %

Pas de révolution au CAM arrêté au 25 janvier 2014 pour la croissance du chiffre d’affaires de l’hygiène-beauté, avec une évolution strictement identique à celle de la période précédente. En revanche, sur les quatre semaines arrêtées à la même date, l’indice repasse en positif à + 0,4 % alors qu’il était négatif sur les quatre semaines précédentes (à – 2,3 %).

 

  • Stable sur un an, la beauté enregistre un très beau début d’année à + 8 % sur la période (+ 9 % dans les hypermarchés  et + 6,1 % dans les supermarchés). Les achats de Noël repoussés au mois de janvier ont fait le bonheur des crèmes de soin visage à + 12,2 %, des autres soins à + 11,9 % et des produits pour le corps à + 10,2 %. Mais pas celui de la toilette visage qui affiche – 4,7 %.

 

  • La parfumerie qui avait raté le coche des fêtes avec – 3,5 % en décembre a repris un peu d’allant sur les dernières quatre semaines avec + 0,7 % (les eaux de toilette et parfums étant à + 0,6 % et les eaux de cologne à + 1,3 %). Là aussi, il semblerait que les cadeaux aient été achetés après Noël mais cela ne permet pas à la catégorie de retrouver une évolution positive sur douze mois (- 0,8 %).

 

  • La surprise vient de l’univers rasage, qui reste en souffrance au CAM avec – 2,6 %, mais repasse en positif sur la période avec + 1,1 %. Cette poussée est essentiellement à mettre au compte du segment des lames et rasoirs à + 3,5 %, certainement porté par les rasoirs système offerts comme présents. La situation demeure difficile pour les après-rasages à – 3,6 % et pour les préparations à raser à – 3,9 %.

 

* A – 1 % sur douze mois et – 3 % sur quatre semaines, le maquillage n’aura pas profité du report de l’achat des cadeaux. Les lèvres se repulpent à  + 6,4 % mais les ongles déçoivent à – 5,1 % et le teint à – 6,3 %. Les yeux stagnent à – 0,3 % et les accessoires descendent à – 17,9 %. L’heure n’est pas non plus à la croissance pour les capillaires avec – 1,4 % au CAM et – 1,9 % sur quatre semaines. La faute aux huiles qui glissent à – 25,8 % mais aussi aux colorations à – 2,8 %. Heureusement, les shampooings à + 1 % et les après-shampooings à +1,5 % gardent la tête hors de l’eau.

Facebook
Twitter