E-commerce : le spécialiste de la logistique Viapost se renforce dans la beauté

DR

La filiale du groupe La Poste, spécialisée dans la logistique pour le e-commerce, élargit son portefeuille beauté. En ce début d’année, elle a annoncé la prise en charge de deux nouveaux clients. Elle va accompagner le développement en Europe de la marque de capillaires new-yorkaise Julien Farel. Elle va également être chargée de la logistique du site marchand de Nocibé. «Ce client nous a choisis pour notre savoir-faire, nous pouvons personnaliser les commandes avec des échantillons, du papier de soie, des cartes cadeaux et nous sommes capables de faire face à la saisonnalité des ventes», déclare Franck Limousin, directeur national des ventes de Viapost. Cela fait huit ans que l’entreprise travaille pour la cosmétique. Un secteur particulièrement exigeant, où le contenu d’un simple colis doit être capable de faire vivre une expérience qui rappellerait celle en boutique.

Aujourd’hui, ce domaine représente entre 10 à 15% de son chiffre d’affaires, qui s’élève à 100 millions d’euros environ pour 2014. Une part qui tend à grossir : «En 2014, notre croissance sur ce marché a été de plus de 50%», affirme Franck Limousin. Celui-ci serait très demandeur de services logistiques, puisque de plus en plus de marques s’intéressent au digital et lancent leur site de e-commerce. Viapost voudrait poursuivre sur sa lancée et continuer à développer son activité dans la beauté. Pour séduire les acteurs du domaine, le prestataire table notamment sur le digital. «Nous sommes persuadés que l’avenir appartient à la logistique connectée», soutient le directeur national des ventes. L’informatique pourrait aider à faire émerger des modèles plus complexes. Il serait ainsi possible de s’appuyer sur des stocks étendus, ailleurs que dans les entrepôts. Le spécialiste envisage la distribution depuis la boutique. Un projet en co-construction avec trois de ses clients, dont un présent dans la beauté, qu’il s’apprête à piloter.

Facebook
Twitter