Découverte : le Paris caché du parfum

DR

En février, l’Ecole supérieure du parfum, située dans un ancien commissariat du 15e arrondissement de Paris, a participé pour la première fois à l’opération Paris Face Cachée. Une belle occasion de s’instruire sur le parfum.

Paris Face Cachée, c’est quoi au juste ?

Organisée à l’initiative de la mairie de Paris depuis 2013, cette manifestation a pour but de montrer des lieux de la capitale habituellement fermés au public. Il y en a pour tous les goûts, du site industriel à l’atelier d’artisan. La réservation se fait sur Internet avec des expériences gratuites ou payantes (les plus onéreuses étant à 15 euros, les autres aux alentours de 7 euros en moyenne). Le nombre de places est limité, et le ce n’est qu’après l’achat que le lieu de rendez-vous est dévoilé.

 

Une initiative originale

«Cette participation à Paris Face Cachée est une bonne façon de faire connaître notre école qui est toute jeune puisque la première promotion sera celle de Rose 2016, explique Chantal Artignan, directrice de l’Ecole supérieure du parfum. De plus, c’est un excellent outil pédagogique pour les étudiants, qui s’y sont préparés depuis cinq mois.» Certains d’entre eux rejoindront probablement les forces de vente des marques, puisque l’école prépare à tous les postes à responsabilités de l’industrie du parfum. Déjà, cette journée offre aux élèves la possibilité de s’exprimer en public.

 

Pédagogique et ludique

La première salle commence par l’histoire de la parfumerie. Les élèves de l’école ont relevé le défi de la rendre attrayante en se relayant pour parler chacun d’une période clé. Et à chaque époque, son parfum phare. Ainsi, pour l’Antiquité, c’est une reproduction du kyphi, le premier parfum créé par l’homme, que le public peut découvrir : une étonnante senteur de miel, de vin et de baume. On y apprend aussi qu’au siècle des lumières, la cour du roi allait jusqu’à parfumer les chiens. De l’Egypte ancienne à nos jours, l’aperçu est complet et dure top chrono 18 minutes. Chaque atelier – évolution de la publicité des grands classiques, explications de la pyramide olfactive, test de matières premières… – dure ensuite 10 à 15 minutes. Pas le temps de s’ennuyer, donc.

 

Une découverte familiale 

La parfumerie s’adresse à tout le monde : les hommes plébiscitent la séance du laboratoire de chimie, avec explication des diverses méthodes d’extraction des matières premières naturelles. Les enfants seront, eux, plus attirés par l’atelier arôme où un petit test de dégustation de jus de fruit doit aboutir à deviner l’arôme préalablement senti. La présentation de plantes odorantes comme une cardamome, un cannelier ou des racines de vétiver satisferont tous les curieux.

 

Comment s’inscrire ?

Les dates précises Paris Face cachée 2016 ne sont pas encore connues mais l’opération a toujours lieu début février, avec l’ouverture de la billetterie en janvier sur www.parisfacecachee.fr. Cette année, les 135 places pour visiter «l’école des nez» se sont envolées en 20 minutes ! La visite coûte 7 euros par personne et dure environ 1 h 30.

Facebook
Twitter