Dans le vent des seniors

Démographiquement imposante, physiquement épanouie et financièrement privilégiée – du moins pour le moment –, la génération senior fait souffler un vent nouveau sur tous les produits qu’elle touche, notamment ceux du secteur beauté. Les acteurs sont aux aguets, épiant les moindres mouvements de ces nouveaux trendsetters aux cheveux gris. Leur rôle devient si important que le grand magasin londonien Selfridges a fait cette année une entorse à son opération «Bright Young Things». Place aux «Bright Old Things» ! Au lieu de confier le design de ses vitrines à de jeunes talents, ce sont quatorze seniors qui y ont été invités en janvier 2015 : artistes, designers ou écrivain punk ont pointé les tendances de l’année. «Nous devons compter avec la transformation démographique que représente l’éclosion d’une nouvelle génération : les seniors. C’est une mutation incroyable, qui ne s’est jamais produite auparavant», nous avait d’ailleurs confié Jean-Paul Agon, le PDG de L’Oréal, à l’heure de présenter les défis à relever pour son groupe. D’autant que ceux que nous pourrions appeler les nouveaux «grands sénieurs» de la conso ne sont plus à une révolution près. S’ils ne cherchent pas forcément à faire disparaître tout signe de l’âge, ils attendent des marques qu’elles les aident à bien vieillir. Avec eux, plus question d’anti-âge, place au pro-aging ! Et les changements ne font que commencer. «Il est l’heure, mon senior ; ils sont l’or, nos “sénieurs”.»

Facebook
Twitter