Groupe Cosmecare : Éric Famechon

DR

Créé avec l’ambition d’enrayer la chute des cheveux, le groupe a depuis élargi ses activités aux produits pour coiffeurs. Il s’est également associé à Raphaël Perrier pour des lancements de gammes et de formations.

Dix millions d’euros de chiffre d’affaires en 2013, 90 salariés, cinq filiales… Pierre après pierre, Éric Famechon, jeune quadra passionné par le cheveu, construit son groupe de coiffure Cosmecare via un portefeuille d’activités diversifié et plusieurs marques. Tout a commencé en 1994. Il fonde alors la société Complement’Hair pour distribuer des accessoires et des services dans le domaine des remplacements capillaires, ce qui lui permet de s’imposer rapidement dans le secteur des adhésifs pour compléments. Au fil des années, la structure distribue un large éventail de griffes (Henry Margu, Nanogen, Hair Forever, Capil Actif, Hairfax Active…).

Maîtriser la production

L’an dernier, elle a même ouvert un centre de formation agréé à destination des professionnels du remplacement capillaire et de l’extension. «Aujourd’hui, l’ambition de cette filiale est de commercialiser la nouvelle gamme de chevelures premium imaginée par Raphaël Perrier», explique Éric Famechon. Il rencontre le coiffeur star (quatre fois champion du monde de coiffure) en 2010 et très vite, ces deux passionnés souhaitent travailler ensemble. Outre la ligne de chevelures, une gamme courte de produits pour les coiffeurs a depuis vu le jour sous l’appellation European Cosmetic System (ECS). «Mon objectif est de déployer la marque en réseau de vente indirecte dans une quinzaine de pays à l’export et de renforcer nos positions aux États-Unis, au Mexique, au Canada, en Chine et à Taïwan», précise l’entrepreneur. Autre étape de la croissance de son business, l’acquisition, en 1998, d’un institut Hairfax, spécialisé sur l’alopécie et la calvitie. Éric Famechon décide de faire produire sa propre gamme et profite de l’occasion pour baptiser sa société Cosmecare. Sur cette marque, l’ambition du groupe est aujourd’hui de s’affirmer sur la greffe du cheveu.
Avec l’envie de maîtriser toute la chaîne de production, il rachète, en 2007, le laboratoire Coiffance pour fa-briquer en direct. Né en Alsace dans les années 70, ce laboratoire était spécialisé dans le développement de produits pour colorer, coiffer et soigner les cheveux. «Désormais, nous comptons, pour cette marque, vingt partenaires grossistes et 10 000 salons commercialisent nos gammes. Nous sommes également présents à l’international avec une distribution dans une vingtaine de pays, essentiellement en Europe et en Asie et, plus récemment, en Pologne, en Allemagne et en Italie», détaille Éric Famechon.

Positionnement premium

Dernièrement, le chantier, sur la marque Coiffance, a été de renforcer son positionnement premium. En outre, l’entreprise développe une activité de fabrication sous marques de distributeur, en France et à l’international. Dans le cadre de son partenariat avec Raphaël Perrier, le groupe Cosmecare met aussi en place des formations pour coiffeurs professionnels afin de diffuser sa nouvelle méthode d’apprentissage de la coiffure.

Son parcours

Il se rêvait coiffeur pour exprimer sa fibre artistique. Il est devenu, sous l’impulsion de son père, un très jeune entrepreneur. Dès l’âge de 19 ans, après une expérience londonienne, il crée sa première société, Complement’Hair, dont l’activité est la distribution d’accessoires et de services dans le domaine des remplacements capillaires. Il perpétue une histoire de famille puisque son père, Francis, travaillait déjà dans le monde de la coiffure : c’est lui qui est à l’origine du développement des instituts Hairfax en France. Ces centres spécialisés sur la chute du cheveu sont au nombre d’une cinquantaine en France.

Facebook
Twitter