GMS : grisaille sur novembre

+0,5%. Mois après mois, la croissance du CA de l’hygiène-beauté ne décolle pas. Au CAM arrêté au 30/11/14, pas d’embellie par rapport aux périodes précédentes. Et sur les quatre semaines arrêtées à la même date, la tendance est franchement à la baisse avec – 0,9 % contre + 0,2 % le mois précédent.

Les capillaires sont en chute de 1,4% sur douze mois et, plus grave, de 2,5% sur la période. La faute aux lotions capillaires (les huiles) qui, après être grimpées très haut chutent à -23,5%, mais aussi aux shampooings à -5,3%. Les après-shampooings s’en sortent bien mieux à +3,9%, tout comme les colorations à +2,9%.
En petite forme au CAM avec -0,5%, la beauté perd toute vitalité sur quatre semaines avec -8,6%. Les principaux coupables sont les crèmes de beauté (-16,2%) et les produits corporels (-12,1%). Mais tous les autres segments sont aussi en baisse : toilette visage de 1,5%, autres produits visage de 1,3% et solaires de 6,4%.
Après un trou d’air à -1,5% sur la période précédente, le maquillage affiche -0,9% sur douze mois et redémarre à +2,9% sur quatre semaines. Les lèvres sont à +11,8%, les ongles à +7,2% et les yeux à +8%. Cependant, à -4,7%, les produits de teint n’ont pas autant de succès, et encore moins les accessoires, à -17,3%.
La toilette se maintient à +2,1% au CAM et +1,3% sur la période. Les bains et douches stagnent (+0,1%) mais les déodorants progressent de 2,2% et les savons de +2,6%. À +3,6% sur douze mois, le bucco-dentaire ralentit sur quatre semaines à -0,2%. Les brosses à dents sont les plus pénalisées avec -2,2% et les dentifrices patinent à -0,6%. Et guère d’amélioration en vue pour l’univers rasage, à -2,6% au CAM et -2,4% sur la période. Les lames et rasoirs vont un peu moins mal à -1% mais les après-rasage plongent de 9,2% et les préparations à raser de 7,6%.

Facebook
Twitter