L’ouverture du mois : para E.Leclerc

E.Leclerc

La parapharmacie E.Leclerc, qui fête ses 25 ans, a ouvert son 207e centre au Houlme (Seine-Maritime), en décembre dernier. Il est aménagé sur le modèle en place depuis 2009, à savoir un lieu d’au moins 180 m² (contre 150 m² pour les premières para) – les préconisations vont même jusqu’à 350 m² – pour référencer de nouveaux segments comme les produits bio et naturels, la phytothérapie, l’aromathérapie, dans une ambiance blanche et verte proche de l’officine. L’enseigne se positionne ainsi dans un univers de santé. «Comprenant la dermocosmétique, la phyto, l’aroma, les compléments alimentaires, les tests de grossesse…, le pôle santé représente 48% de notre chiffre d’affaires. C’est un axe d’avenir stratégique compte tenu du vieillissement de la population et d’un pouvoir d’achat en baisse», déclare Michel-Édouard Leclerc, président des centres E.Leclerc, bien déterminé à vendre des médicaments non remboursés. Les négociations ont commencé avec des laboratoires pharmaceutiques et se poursuivent avec les pouvoirs publics. En attendant, E.Leclerc continue les rénovations-agrandissements et les ouvertures de parapharmacies. Le groupe compte atteindre les 500 centres d’ici à dix ans, soit un par hypermarché. Les nouvelles parapharmacies devraient apporter un gain de 0,5% de part de marché en 2015. La PDM en valeur du groupe s’élevant à 7,3% en 2014 sur un marché total de la parapharmacie estimé à 4 milliards d’euros (78% en officine, 12,7% dans les autres paras et 2% sur le Net).

Facebook
Twitter