Logistique : eugène Perma parie sur la mutualisation

©FM Logistic

En optimisant ses livraisons grâce au pool de FM Logistic, la société de produits capillaires réduit ses stocks chez les distributeurs et améliore son empreinte écologique.

La mutualisation des approvisionnements entre industriels et distributeurs se développe. Suite à un appel d’offres, Eugène Perma a ainsi choisi la solution de pooling proposée par FM Logistic sur sa plate-forme de Château-Thierry (Aisne). «L’objectif était d’optimiser nos opérations logistiques, et notamment nos livraisons à destination des GMS afin de répondre à la demande de nos clients distributeurs concernant la baisse des stocks», indique le porte-parole d’Eugène Perma. La société commercialise plus de 30 millions de produits capillaires par an (CA : 100 M€), à la fois en grande distribution et dans les salons de coiffure, soit 40 000 palettes à traiter chaque année (voir ci-contre). Deux clients très différents qui nécessitent, notamment pour le second, une préparation de commandes plus fine, allant du carton à l’article unitaire.

Une solution créatrice de valeur

FM Logistic a mis en place ses premiers pools il y a dix ans. «La réflexion menée avec les distributeurs et les industriels s’est concrétisée par la création, en 2004, d’un premier pool dédié à Nutrimaine et Bénédicta. Créatrice de valeurs, cette solution est appelée se développer, a fortiori dans le contexte de la nouvelle taxe poids lourds», rappelle Caroline Sellier, en charge des solutions de mutualisation supply chain chez FM Logistic. Le pooling permet en effet d’augmenter les fréquences de livraison, de réduire les stocks chez les distributeurs (jusqu’à 25% de stock courant en moins) tout en favorisant leur gestion en temps réel pour éviter les ruptures, de mieux respecter les horaires de livraison et de réduire les émissions de CO2 grâce à un taux de remplissage des camions qui peut dépasser les 97%. Une solution adoptée dès 2005 par les divisions cosmétiques de GSK, Colgate-Palmolive et Henkel d’abord dans une configuration multisite puis, à partir de 2008, dans le regroupement de ce pool cosmétique sur la plate-forme de Château-Thierry (105 000 m2 et 150 000 emplacements de palettes).

Une grande flexibilité

C’est ce pool qu’a rejoint Eugène Perma en 2011 en bénéficiant d’une équipe dédiée de 40 personnes et de 10 000 m2 de stockage. Outre la proximité avec son site de production de Reims et son habilitation Seveso et produits classés, la plate-forme assure une plus grande flexibilité. Les envois d’Eugène Perma sont partagés avec ceux des trois autres membres du pool à destination des mêmes enseignes de GMS. «Nous livrons ainsi les produits de quatre industriels de tailles très différentes, dans les mêmes camions avec des fréquences d’approvisionnement qui peuvent être quotidiennes. Chaque commande est traitée de façon différenciée par palette, les distributeurs éclatant ensuite les livraisons en fonction de leurs besoins», précise Gérald Descamps, directeur du site FM Logistic de Château-Thierry.

Dans le cas d’Eugène Perma, la société a mis en place un traitement spécifique des approvisionnements selon les destinataires, distributeurs ou salons de coiffure. Avec une solution sur mesure pour les seconds, qui permet de contrôler la conformité des colis grâce à un système de pesée au cours de la constitution des lignes d’articles composant la commande. Si les gains de productivité et les réductions de coûts logistiques ne sont pas communiqués par Eugène Perma, «on sait que le simple doublement des fréquences de livraison permet d’améliorer de 0,5 point le taux de service et que la mutualisation des approvisionnements réduit de 30% les émissions de CO2», conclut Caroline Sellier.

 

Les besoins logistiques annuels d’Eugène Perma 

Grand public

• 6 000 commandes

• 15 000 palettes homogènes

• 1 200 000 colis préparés

Professionnels

• 75 000 commandes par an

• 125 000 colis homogènes

• 150 000 colis hétérogènes

Export

• 1 500 commandes

• 500 palettes

• 350 000 colis préparés

Facebook
Twitter