Saga : dix ans et toujours Very irrésistible

Very Irrésistible, la fragrance qui a fait entrer les parfums Givenchy dans le XXIe siècle, fête ses dix ans. C’est avec une nouvelle muse et une allure retravaillée qu’elle débute sa prochaine décennie.

2003 L’eau de toilette.

Dans les années 50, l’amitié sincère nouée entre le couturier Hubert de Givenchy et l’actrice Audrey Hepburn a contribué à faire connaître la marque dans le monde. Cette relation sera source d’inspiration pour Very Irrésistible. Trois parfumeurs d’IFF se sont penchés sur la création de ce jus : Dominique Ropion, Sophie Labbé et Carlos Benaïm. C’est autour de la rose, qui compose près de 35% de la formule, qu’ils ont choisi de travailler, sur une structure florale-aromatique mêlant anis étoilé et feuilles de verveine. Signé Pablo Reinoso, le flacon rose est élancé comme un point d’exclamation. Givenchy engage Liv Tyler pour accompagner ce lancement. Photographiée par Mario Testino, l’actrice joue les héroïnes espiègles dans la première communication. En 2009, la marque insiste sur le thème d’une «Américaine à Paris» avec une publicité réalisée par Jean-Baptiste Mondino où Liv Tyler conduit un bateau sur la Seine.

 

2005 L’eau de parfum.

La rose et l’anis étoilé sont toujours au cœur de cette déclinaison, qui se veut plus sensuelle. Les bois viennent en renfort et du patchouli intensifie le sillage. Cette composition s’appuie aussi sur une nouvelle essence de rose, exclusive à Givenchy. Si le flacon conserve la même allure, il s’habille d’un rose tirant sur le violet.

 

2011 L’Intense.

La rose rencontre la prune violette tandis que le patchouli est lié aux muscs blancs. Le flacon, plus sombre, s’orne cette année-là d’un motif métallique en forme de rose. Sur le visuel de communication, Jean-Baptiste Mondino décide de shooter Liv Tyler sans maquillage, à la sortie de l’avion, en noir et blanc. Une image inédite et pour le coup, intense.

 

2013 Une nouvelle image.

Après dix ans sous les traits de Liv Tyler, Very Irrésistible a un nouveau visage : celui d’Amanda Seyfried. Dans la nouvelle publicité, l’actrice américaine incarne une touriste troublante, attablée à un café de Saint-Germain-des-Prés, devant la caméra de Cédric Klapisch. De noir vêtue, arborant un chapeau, elle se découvre en laissant tomber une cascade de cheveux blonds. C’est coiffée de ce même chapeau qu’elle prend la pose sous l’objectif de Glen Luchford, abandonnant le manteau noir au profit d’un chemisier blanc. Nouvelle muse, mais aussi nouveau look : le flacon subit un petit lifting. Le capot devient transparent, la couleur des jus est intensifiée et le dégradé retravaillé.

Des collectors very variés

Chaque année ou presque, des éditions limitées animent la franchise Very Irrésistible. Réinventé en version estivale, hivernale ou tout simplement avec une nouvelle facette olfactive, le jus se prête à toutes les fantaisies. La version Electric Rose s’est offert une publicité en télévision en 2011, avec une Liv Tyler très rock reprenant la chanson d’INXS, Need you tonight.

Facebook
Twitter