Parfum masculin : Invictus, Paco Rabanne dans l’arène

Après 1 Million il y a cinq ans, Paco Rabanne livre une nouvelle partition très attendue au rayon parfums masculins. Avec Invictus (invaincu en latin), la marque du groupe Puig investit le territoire du sport à sa manière : pas le sportif en pleine action, comme dans Allure Homme Sport de Chanel par exemple, mais le champion après l’effort qui reçoit son trophée. Le film publicitaire réalisé par Alex Courtès illustre parfaitement le concept, montrant un athlète accueilli dans un stade par les dieux de l’Olympe. La touche d’humour finale façon Axe – une nuée de jeunes femmes en petite tenue attendent le héros dans les vestiaires – rappelle qu’il ne faut pas prendre tout cela trop au sérieux. La fragrance, signée Véronique Nyberg d’IFF (avec le concours d’Anne Flipo, Olivier Polge et Dominique Ropion), est un bouquet frais très masculin où dominent un accord marin et de l’ambre gris pour un effet peau salée, charpenté par du bois de gaïac et du patchouli, sur un départ d’écorce de pamplemousse et de feuilles de laurier. Le flacon du designer Cédric Ragot imite la coupe de la victoire, avec un pied en verre épais qui en fait un vrai objet de parfumerie (fabricants Pochet, SGD, Qualipac).

promesse Un boisé frais qui reproduit «le parfum de la victoire».

communication Télévision, affichage, points de vente, gros volet digital avec la plate-forme Invictus Awards qui doit récompenser un jeune sportif porteur d’un projet caritatif. L’ancien joueur de football australien Nick Youngquest incarne la campagne.

distribution Parfumeries, grands magasins. A partir de juillet.

EdT 50 ml (52 €) et 100 ml (72 €).

Facebook
Twitter