Gms : un printemps frileux

  • + 1,2 %

L’évolution du chiffre d’affaires de l’hygiène-beauté dans les grandes surfaces au cumul annuel mobile arrêté au 19 mai 2013 (selon le baromètre Nielsen/CosmétiqueMag) pourrait témoigner d’un retour à la croissance. Il s’agit cependant  d’une reprise en trompe-l’oeil, car sur les quatre semaines arrêtées à la même date, l’indice rechute à – 3,1 %.

 

  • A + 3,8 % sur douze mois, la beauté est la reine de la croissance et s’offre une belle percée par rapport à la période précédente où elle évoluait à + 2,5 %. Cette embellie est toutefois à relativiser car la catégorie montre une évolution négative (- 2,8 %) sur quatre semaines. Les hypermarchés, qui ont fortement joué les animations au printemps, ne peuvent que s’en féliciter avec un + 5,4 % sur la beauté (quand les supermarchés doivent se contenter de + 1 %).

 

  •  Dans le détail au cumul annuel mobile, le boom de la beauté n’est pas à mettre au crédit des crèmes de soin visage, à seulement + 0,6 %, encore moins à celui de la toilette visage à – 2,1 %. Les autres soins comme contour des yeux plaisent plus avec + 3,6 % et les produit corps se portent bien à + 3,4 %. L’inattendu arrive avec les solaires qui irradient à + 23,5 %. Malgré la météo déplorable, les consommatrices ont du profiter des opérations beauté pour faire le plein de solaires.

 

  • S’il continue à progresser, avec + 1,5 % sur douze mois, le maquillage ralentit cependant par rapport à la période précédente où il affichait + 1,7 %. Les lèvres se racornissent à – 3,8 % et le teint s’alanguit à – 2,2 %. Les yeux sont un peu plus vifs à + 1,2 % mais les meilleurs scores sont obtenus par les accessoires à + 4,9 % et les ongles à + 10,7 %.

 

  • A + 2,2 % au cumul annuel mobile, les capillaires montrent toujours une belle santé, entretenue notamment par les huiles qui propulsent le segment des lotions à + 76,7 %. Mais cet engouement rejaillit sur les après-shampooings et soins et atténue quelque peu leurs performances, avec + 1,6 %, contre + 2,6 % sur la période précédente. Les shampooings conservent le même niveau de croissance à + 1,8 % tandis que les colorations éclatent à + 5,5 %. Pas d’amélioration pour les laques à – 2,2 % et les coiffants à – 4,4 %.

 

 

Pour en savoir plus,

contacter Catherine Voisin,

chez AC Nielsen Tél : 01 34 4149 63

PRODUITS

GMS 19/05/2013

 
 

CAM

évolution.

 

au 19/05/2013*

en %

 

(millions d’euros)

2013/2012

DPH – HYGIÈNE BEAUTÉ** 5 833,1 1,2
PARFUMERIE 179,5 -2,9
Eaux de toilette et parfums 147,1 -2,6
Eaux de Cologne 32,4 -4,1
BEAUTÉ 789,4 3,8
Crèmes soin visage 243,6 0,8
Autres soins pour le visage 84,6 3,6
Toilette visage 182,6 -2,1
Produits pour le corps 160,1 3,4
Produits solaires 118,4 23,5
MAQUILLAGE 501,4 1,5
Lèvres 50,1 -3,8
Ongles 93,5 10,7
Visage 134,8 -2,2
Yeux 195,1 1,2
Autres 27,9 4,9
CAPILLAIRES 1 223,2 2,2
Après-shampooings 192,3 1,6
Laques 96,1 -2,3
Lotions capillaires 23,8 76,7
Produits coiffants 169,1 -4,4
Produits pour cheveux 287 5,5
Shampooings 455 1,8
TOILETTE 1 182,6 0,6
Bains et douches 536,6 0,9
Déodorants femmes et hommes 473,4 1
Savons de toilette 172,6 -1,5
BUCCO-DENTAIRE 712,3 3,3
Brosses à dents 193,1 1,9
Dentifrices + kits blancheur 404,5 2,1
Eaux dentaires 56,4 22,2
Nettoyants + fixatifs 58,3 0,7
UNIVERS RASAGE 669,3 -2
Après-rasage 66,8 -3,5
Lames et rasoirs 410,8 -0,9
Préparations à raser 88,1 -6,7
Dépilatoires 103,7 -0,8

* Chiffres arrondis.

   

** Total général, comprenant des produits qui ne figurent pas dans ce baromètre.

   

Source : ACNielsen/CosmétiqueMag

   
   
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
 
   
Facebook
Twitter