Développement : Dolce & Gabbana au pays de la beauté

©Luciano Pascali-D&G

C’était devenu l’Arlésienne de la beauté mais quatre ans après La Rinascente à Milan, Harrods à Londres, Saks à New York, la collection de maquillage de Dolce & Gabbana (D&G) arrive enfin aux Galeries Lafayette Haussmann, à Paris, cet automne. La licence gérée par Procter & Gamble attendait de bénéficier du meilleur emplacement et d’une gamme large pour rivaliser avec les géants des cosmétiques français. Le stand, qui doit être lui aussi à la hauteur de ses ambitions dans des matériaux nobles, sera implanté près du podium central sous la coupole, à la place actuelle des parfums BPI. «Si la France et l’Italie sont à égalité en matière de mode, en beauté, c’est vraiment la France qui domine et les marques italiennes ont du mal à s’y faire une place, souligne Claudia Marcocci, directrice marketing D&G Beauty. Nous voulions un espace équivalent à ceux de Milan et New York, pour faire un vrai statement à notre arrivée.»

Plus de 350 produits

En quatre ans, la marque a eu le temps de développer une gamme de plus de 350 produits, dont 140 références pour les lèvres, 66 pour le teint, 35 palettes pour les yeux, 4 mascaras… Toute l’offre sera présente aux Galeries Lafayette pour satisfaire la clientèle étrangère, en particulier asiatique. La force de frappe de Procter & Gamble a permis le développement d’innovations. Ainsi, le fond de teint Perfect Matte contient une technologie qui s’adapte à la température et au taux d’humidité ambiants : dans un air sec climatisé comme dans un climat chaud, la texture reste confortable. Le mascara Passioneyes a été conçu pour permettre plusieurs passages sans formation de paquet. Passion Duo Gloss Fusion Lipstick est un rouge à lèvres au cœur de gloss. Les packagings et les formules sont made in Italy, à l’exception du fond de teint fabriqué au Japon. Le positionnement prix est comparable à celui de Chanel.

«Nous voulons être une marque de luxe, pas de niche, précise Claudia Marcocci. Dans tous les pays, nous avons commencé par un flagship mais nous sommes aujourd’hui dans 300 points de vente. En France aussi, nous souhaitons ouvrir progressivement la distribution en présentant une partie de la gamme dans les parfumeries. Grâce aux animations hebdomadaires et aux collections de Noël qui créent des listes d’attente, nous visons le top 3 du maquillage aux Galeries Lafayette.» Le top 3 est aussi la position que revendique Dolce & Gabbana parfums et beauté au niveau mondial, même si la France est atypique. The One y est la ligne de parfum principale, alors que Light Blue performe partout ailleurs. Un autre lancement, prévu lui aussi à l’automne, doit permettre à la marque d’origine sicilienne de passer à une étape supérieure.

Facebook
Twitter