Approche client : recommander un gommage

L’exfoliant participe à l’éclat de la peau en stimulant le renouvellement cellulaire. Pourtant, il ne fait pas partie des priorités beauté des femmes. Comment les faire changer d’avis ?

Le conseiller en complément d’un soin

«La cliente ne demande pas spontanément un gommage. Il faut donc l’amener à en acheter un et ce, de plusieurs façons, explique Christelle Madar, formatrice Marionnaud. À la suite d’un soin anti-âge, par exemple. L’exfoliant améliore l’éclat du teint ; un argument auquel les femmes sont de plus en plus sensibles.» Les peaux sèches peuvent également utiliser un gommage mais seulement une fois par semaine au lieu de deux.

Profitez des beaux jours pour le conseiller lors de la vente d’un soin pour les pieds ou d’un vernis à ongles, avant l’application d’un autobronzant. Ce dernier sera plus homogène sur une peau nette, débarrassée des cellules mortes. Avant la prise de rendez-vous de la cliente pour une épilation en institut, on peut lui suggérer d’utiliser auparavant un exfoliant.

 

L’allié de la fermeté

Le gommage est le complément idéal des soins amincissants. «Il faut demander à la cliente comment elle ressent sa peau, quels produits elle utilise, suggère Dominique Rist, directrice de la formation & du développement soin Spas Clarins. Si elle répond que sa peau est plutôt molle, conseillez-lui une douche au début tiède puis fraîche avec un gommage deux fois par semaine.» Les exfoliants dits mécaniques reconnaissables par la présence de grains dans leur formule sont à privilégier, car le fait de les appliquer avec une gestuelle ascendante (de la pointe des pieds vers le haut du corps) permet d’activer la circulation sanguine et d’optimiser l’efficacité du soin fermeté ou amincissant.

 

Faire tester la texture

Faire essayer la texture à la cliente sur le dos de la main afin qu’elle ait une idée de la grosseur des grains et du parfum de l’exfoliant. Certains sont en effet associés à des huiles essentielles. Les gros grains sont surtout présents dans des gommages pour le corps. Pour les peaux sèches, sensibles, il est préférable d’utiliser des petits grains, voire un gommage dit chimique pour le visage –il en existe très peu pour le corps. Marionnaud a néanmoins développé une Crème gommante hydratante pour le corps, Nature, avec du beurre de karité et de l’huile d’amande douce.

 

Quand utiliser le gommage ?

Une ou deux fois par semaine selon le type de peau. Les femmes pressées préféreront un gel douche à la fois nettoyant et exfoliant. En période estivale, il faut l’utiliser avant l’exposition solaire et non après.

Facebook
Twitter