Promotions : les marques soignent leurs gifts

DR

Alors que le salon Pack & Gift ouvrira ses portes à Paris les 12 et 13 juin (lire p.xx les nouveautés qui y seront présentées), l’engouement pour les gifts profite aux industriels du pack. «C’est un merveilleux booster des ventes, quel que soit le marché, souligne Nathalie Bringant, directrice de Maesa Packaging et Promotion. Le consommateur est maintenant déçu si on ne lui donne pas un cadeau lors de son achat.» Mais attention, même si l’objet reçu est gratuit, le client final est exigeant. «Le gift est la récompense d’une fidélité tout en s’inscrivant dans le quotidien des consommateurs, commente Candice Jagut, responsable des développements spécifiques et full service pour Aptar Gift+Promotion. Aujourd’hui, les trousses ne se présentent plus seules, elles se remplissent de produits petit format, par exemple. La valeur perçue du “cadeau” doit être forte et le sentiment d’appartenance à la marque renforcé. Le plus souvent, le gift repose sur un standard, mais il est personnalisé par les décors.»

«Nous observons une réelle professionnalisation, note Nathalie Bringant. Les audits dans les usines sont nombreux, l’objet promotionnel doit respecter des normes.» Du coup, il monte en gamme et devient une vitrine de la marque. De plus, face aux budgets de plus en plus serrés et aux lancements mondiaux, les grandes séries prédominent. Les gifts, qui doivent plaire au plus grand nombre, prennent de multiples formes. En tête, les sacs et les trousses. Les bougies sont aussi très appréciées. Les breloques, bijoux et les éléments en textile – foulards, t-shirts… – restent des valeurs sûres. Des choses relativement classiques mais, comme l’indique Priscille Allais, dirigeante de Gift ID, «des gifts dématérialisés pourraient bien arriver sur le marché d’ici peu… »

Facebook
Twitter