Parfums féminins : compositions latines

Au printemps, on a envie de fragrances sensuelles, féminines et généreuses. Les attentes sont comblées avec des brassées de fruits, de fleurs et de notes gourmandes offertes par les marques françaises et italiennes.

Deuxième source de revenus d’Interparfums après Burberry jusqu’en 2012, Lanvin compte deux lignes principales, Eclat d’Arpège et Jeanne Lanvin (Marry Me lancé en 2009 est plus en retrait). Afin de rapprocher davantage la marque de la maison de couture et de l’univers de son couturier vedette Alber Elbaz, Interparfums crée une nouvelle fragrance, simplement baptisée Me. Domitille Bertier d’IFF a conçu un jus gourmand où domine le bois de réglisse, qui structure un cœur capiteux de tubéreuse et absolu de rose. Les notes de tête pétillent (mandarine, myrtille), le bois de santal prolonge le sillage. Le flacon, dessiné par Aesthète, se pare d’une pierre précieuse. L’étui est bleu comme la couleur fétiche de Lanvin.

promesse Une eau de parfum florale gourmande pour une femme hédoniste.

communication Cinéma, presse, avec un visuel de Steven Meisel, échantillonnage.

distribution Parfumeries, grands magasins. En avril.

Me de Lanvin, EdP vapo 30 ml (40 €), 50 ml (60 €) et 80 ml (80 €).

 

Après le premier The One, l’édition Rose et l’édition Lace, la ligne de Dolce & Gabbana (Procter & Gamble) accueille une quatrième référence, Desire. Ce floral oriental contient en son cœur un nectar de prune très reconnaissable, qui se marie aux notes de lys blanc, tubéreuse et jasmin. L’entrée en matière est fraîche et fruitée : mandarine, litchi, bergamote. Le fond est un cocktail enveloppant de vanille, caramel, bois de santal, musc et ciste labdanum. Le flacon très couture est un bloc noir souligné de doré, avec une calligraphie de Stefano Gabbana.

promesse Un oriental floral opulent.

communication Presse avec Scarlett Johansson photographiée par Terry Richardson.

distribution Parfumeries, grands magasins. Le 2 avril.

Dolce & Gabbana The One Desire, EdP intense 30 ml (66 €), 50 ml (89 €) et 75 ml (112 €).

 

Prada, licence Puig, lance Candy L’Eau, nouvelle interprétation de sa fragrance gourmande née en 2011. Daniela Andrier (Givaudan) a gardé en notes de fond l’overdose de benjoin et le caramel, traité de façon moins lactée et plus vanillée. Le cœur est floral, avec un accord pois de senteur. La note de tête évoque un citron fraîchement pressé. L’étui et le flacon adoptent des teintes nude.

promesse Un fleuri gourmand plus frais que le premier Candy.

communication Presse, télévision, internet et cinéma, avec Léa Seydoux incarnant l’héroïne Candy dans un Paris très sixties filmé par Wes Anderson et Roman Coppola.

distribution Parfumeries, grands magasins (1 700 portes). Le 5 avril.

Prada Candy L’Eau, EdT 30 ml (51 €), 50 ml (68 €) et 80 ml (88 €)

 

Pour Fleur de Figuier de Roger & Gallet (L’Oréal Cosmétique active), Francis Kurkdjian de Takasago a créé un accord inspiré de ce fruit qui n’existe pas dans la palette naturelle. La tête fruitée se compose de mandarine, de pamplemousse et de graine de carvi, le cœur mêle des reconstitutions de pulpe et de feuille de figuier, tandis que le fond unit cèdre, muscs et touche lactée. L’eau fraîche est accompagnée d’une ligne de soins, dont un lait enrichi en extrait de bourgeons de figuier.

promesse Une senteur gourmande et ensoleillée.

communication Campagne presse photographiée par Sølve Sundsbø, outils sur le point de vente.

distribution Pharmacies, parapharmacies. En avril.

Eau fraîche spray 100 ml (38,70 €), savon 100 g (6,10 €), coffret de trois savons 100 g (12,90 €), lait repulpant 200 ml (13,70 €), gel douche 200 ml (8,80 €).

 

Propriété d’Art & Fragrance, Lalique a davantage de succès en Russie et au Moyen-Orient qu’en France. Ces pays auront donc l’exclusivité d’un film publicitaire pour le nouveau parfum Satine, dans lequel une femme danse en jupe plissée, écho au motif du flacon (design Aesthète, verrier Brosse). Celui-ci porte également en son centre un cercle noir, référence à un flacon de René Lalique de 1924. L’eau de parfum est un oriental boisé composé par Nathalie Lorson de Firmenich autour de la fève tonka, soulignée de vanille, pimentée de poivre rose, et enveloppée de fleurs (jasmin, héliotrope, gardénia). Les bois charpentent le fond : patchouli, vétiver, santal.

promesse Un oriental boisé solaire.

communication Points de vente.

distribution Parfumeries, grands magasins, boutiques Lalique (200 portes). Depuis mars.

Satine de Lalique EdP, vapo 30 ml (54 E), 50 ml (76 E) et 100 ml (96 E). Ligne corps (de 27 à 64 E). Extrait de parfum en flacon cristal, 40 ml (1 200 E).

 

Aux côtés de First, Van Cleef & Arpels peine à développer une deuxième ligne. Interparfums investit en 2013 sur cette licence avec un nouveau parfum, Rêve, un floral fruité musqué. Emilie Coppermann, Nathalie Feisthauer, Evelyne Boulanger, trois parfumeuses de Symrise, ont créé le jus, qui débute sur la pétillance de la poire et du néroli, s’épanouit dans un cœur d’osmanthus et lys, laisse un sillage de bois de santal et ambre. Le flacon, en verre rose poudré, est surmonté d’un anneau.

promesse Un floral fruité dans les codes de la joaillerie.

communication Visuel où une jeune fille émerge d’un bouquet de lys.

distribution Exclusivité Nocibé, à partir du 15 avril.

Rêve de Van Cleef & Arpels, EdP 30 ml (29 E), 50 ml (60 E) et 100 ml (85 E).

Facebook
Twitter