Saga Bourjois : 150 ans de joie

La marque aux petites boîtes rondes fête son siècle et demi tout au long de l’année. Des collections inédites rappellent les plus belles étapes de son histoire.

1863 création

C’est pour le théâtre que Joseph-Albert Ponsin, un cosmétologue comédien à ses heures, crée les premiers «bâtons pour le grime». En 1868, il cède l’activité à son cogérant, Alexandre-Napoléon Bourjois, qui étend l’activité au grand public. A la fin du XIXe siècle, la marque passe aux mains de la famille Wertheimer (propriétaire de Chanel).

 

1881 les Fards Pastel.

Les premiers fards séchés sur plaque viennent bousculer les habitudes et les pommettes des coquettes parisiennes. Déjà ronde, la boîte évolue en 1914 et prend la couleur de la poudre. La teinte Cendre de roses est en vente aujourd’hui encore. Depuis 1980, Les boîtiers, plus petits, dotés d’un miroir et toujours parfumés à la poudre de rose, contiennent aussi des fards à paupières (6 millions d’unités vendues par an).

 

1928 Soir de Paris.

Mon Parfum, la première fragrance de Bourjois, est né en 1924. C’est avec Soir de Paris, quatre ans plus tard, lancé d’abord aux Etats-Unis sous le nom d’Evening in Paris, que vient le succès. Les Françaises ne découvriront ce jus floral-ambré d’Ernest Beaux qu’en 1930.

 

1956 Le Rouge Fidèle.

Pour séduire, la marque mise sur l’innovation, surtout en maquillage, son domaine d’expertise. Avec le rouge à lèvres Rouge Fidèle, elle entre dans l’ère de la longue-tenue et de la brillance.

 

1995 Grains de Beauté.

Bourjois aborde un nouveau territoire, l’hygiène, avec des gels douche et des déodorants. Grains de beauté se distingue par des packs très féminins et des noms amusants (Déshabillez-moi !, Bonheur en mousse…). Une ligne de toilette pour le visage suit à la fin des années 2000.

 

2006 Les Mini.

Au côté d’innovations de pointe comme le vernis 1 Seconde, Bourjois miniaturise ses produits phares et les propose à petits prix. Après les Mini Vernis arrivent les Mini boîtes rondes, fards à paupières Color Exciting et gloss Effet 3D. Nomades, ces derniers peuvent être accrochés au téléphone portable.

 

2013 150 ans et une boutique.

La collection des 150 ans remet en avant les produits cultes. Les Mini Vernis ouvrent le bal avec quinze couleurs reprenant les dates clés, de 1863 (les théâtres) à 2013 (le rose emblématique Bourjois). D’autres opérations sont prévues, dont l’ouverture d’une boutique dédiée.

Une Parisienne très “Bourjoise”

La pétillante Parisienne qui inspire Bourjois a eu un nom : Babette, personnage inventé en 1924 pour le lancement de Mon Parfum. Elle sera l’héroïne des publicités et de petits guides illustrés. Mais l’entreprise sait aussi être sérieuse : dès 1936, elle prédit que les femmes auront le droit de vote dans une publicité où Babette, coiffée d’un bonnet phrygien, vote… pour Bourjois. 

Facebook
Twitter