L’eldorado américain

Lors de la présentation des résultats de L’Oréal, Frédéric Rozé, directeur général Amérique du Nord, était la guest star venue compléter les propos des patrons de division. Il faut dire qu’à données publiées, sa zone est la championne de la croissance devant les nouveaux marchés qui sont pourtant passés en 2012 -c’est une première- en tête des ventes. Cela devrait durer puisqu’il déclarait en préambule que les Etats-Unis étaient une grande source de croissance pour le groupe. L’année dernière, les divisions ont progressé sur ce marché dynamique (+6% tous circuits confondus) : +7% pour les Produits grand public qui, pour la première fois avec une part de marché valeur de 19,2%, sont n°1 sur leurs catégories, +11,5% pour le Luxe avec, notamment, une belle percée des marques américaines du groupe (Clarisonic à 49,5% et Ralph Lauren à +10,4%), dont Urban Decay, la dernière arrivée, et +17% pour la Cosmétique active qui a déployé Vichy et La Roche-Posay dans 7 500 nouveaux drugstores (Walgreens et Ulta). Par ailleurs, L’Oréal a su utiliser la révolution digitale et voit ses ventes en e-commerce progresser de 36% contre 10% pour l’ensemble de la beauté. Au total, Frédéric Rozé se félicite de cette année de conquête, estime la part de marché du groupe aux Etats-Unis à 14% contre 20% en Europe. Il y voit un potentiel de croissance plus important que dans bien des pays émergents : «Le marché est dynamique, la population augmente et les Afro-Américaines comme les Asiatiques, dont le nombre progresse, sont sur-consommatrices de produits de beauté». Jean-Paul Agon, le PDG enfonce le clou : «Nos performances américaines démontrent la capacité du groupe à gagner des parts de marché contre n’importe lequel de nos concurrents. Si on peut leur infliger une défaite aux Etats-Unis, on peut le faire n’importe où. C’est le déterminisme du succès». A bon entendeur… pour Procter & Gamble et les autres.

L’Amérique du Nord, vecteur de croissance

 

 

CA 2012 en Md €

2012/2011 en %

En comparable

Résultat opérationnel en % du CA

Europe de l’Ouest

 7,40

+2,1 %

+0,6%

21,3 %

Amérique du Nord

 5,21

+18,3%

+7,2%

18,4 %

Nouveaux marchés

 8,20

+13,6%

+9,2%

18,5 %

CA cosmétique

20,81

+10,3%

+5,5%

19,5 %

 source : L’Oréal

Facebook
Twitter