Maquillage Luxe : givenchy et Guerlain soignent leur packaging

Les deux maisons de LVMH sortent chacune une nouvelle ligne de maquillage où l’écrin joue le premier rôle. Pour la marque aux 4G, le rouge à lèvres Le Rouge se loge dans un objet couture recouvert de cuir et orné d’un clou rappelant la mode du directeur de création Riccardo Tisci. Nicolas Degennes, le directeur artistique maquillage, a voulu une couvrance immédiate en un passage, grâce à une forte concentration en pigments, de la cire d’abeille et des microsphères hydratantes d’acide hyaluronique. François Demachy, le directeur du développement olfactif de LVMH, a créé une fragrance exclusive, à base de mimosa, cassis et benjoin. En accompagnement, Givenchy lance une ligne de vernis tout aussi précieuse, dotée d’un habillage de verre, métal et cuir.

Chez Guerlain, le nouveau mascara Cils d’enfer arbore un packaging en aluminium doré, léger et compact. Après Le 2 à double brosse et le Noir G à miroir intégré, «nous restons dans la tradition de l’objet premium que la femme est fière d’avoir dans son sac à main», assure Virginie Nafziger, directrice marketing maquillage. La formule mise sur le volume avec un mélange de cires pour courber les cils et de polymères pour les fixer. La brosse est composée de fibres creuses qui font office de réservoirs et sont implantées en croisillon pour séparer les cils. P.C.C.

promesse Deux nouvelles lignes aux écrins couture.

communication Natalia Vodianova reste le visage du maquillage Guerlain. Mariacarla Boscono, muse de Riccardo Tisci, est l’égérie du Rouge Givenchy.

distribution Parfumeries, grands magasins. En janvier.

 

Givenchy, Le Rouge, dix-sept teintes (33 €), Le Vernis, huit teintes (20 €).

Guerlain, Cils d’enfer, deux teintes (31 €).

Facebook
Twitter