saga : 4711, la cologne de tradition

Née il y a plus de 200 ans, l’eau de Cologne 4711 continue de séduire. Elle profite du retour en grâce des eaux, d’autant qu’elle a su se moderniser avec des lignes plus contemporaines.

1792 La naissance.

Wilhelm Muelhens, apothicaire à Cologne, en Allemagne, reçoit en cadeau de mariage des mains d’un moine chartreux la formule secrète de l’Aqua mirabilis, aux propriétés thérapeutiques. Il comprend très vite qu’il détient un trésor avec cette formule et fonde une petite manufacture pour commercialiser cette eau hespéridée florale (citron, orange, bergamote, lavande, romarin et néroli), dont la formule n’a pas changé depuis sa création.

 

1796 L’appellation.

Les troupes de Napoléon qui occupent Cologne décrètent la numérotation des maisons.
Celle de Wilhelm Muelhens, sur la Glockengasse (rue des Carillons), reçoit le numéro 4711.
Ce chiffre sera utilisé pour distinguer l’eau de Cologne de ses concurrents et deviendra
une marque déposée dès 1875.

 

2009 Le développement.

Création d’Acqua Colonia, une gamme de cinq parfums à base de citron et de gingembre, d’orange et de basilic ou encore de mélisse et de verveine aux vertus aromathérapiques. Cette ligne est née pour séduire les nouvelles générations.

 

2012 La réédition.

« 4711 Nouveau Cologne » renouvelle l’eau de Cologne bicentenaire. Plus moderne, la fragrance allie en tête la fraîcheur fruitée du cassis, du yuzu et du lychee aux bienfaits apaisants de l’évodia en cœur sur un fond boisé et doux. Elle est habillée du flacon original dessiné par Molanus il y a plus de 200 ans. Le bleu de Brême y conserve son rayonnement et sa luminescence, l’or a laissé place au platine, plus contemporain, et un lien rouge vif joue les contrastes entre le bouchon et le flacon légendaire.

Facebook
Twitter