soins : Caudalie adepte de la formule verte

En plein lancement de l’Huile divine et du prochain Vinexpert (lire p. xx), Mathilde Thomas, co-fondatrice de Caudalie, tient à souligner la logique de sa démarche : «La marque doit être toujours plus transparente et efficace ; elle doit aussi proposer des formules très vertes qui minimisent notre empreinte carbone. Tous nos conservateurs sont Ecocert et notre liste rouge d’ingrédients s’allonge tous les ans. Néanmoins, nous ne sommes pas bio car je veux des peptides, de l’acide hyaluronique, etc. Par ailleurs, chaque nouveauté doit bénéficier d’un brevet Caudalie, comme le Resveratrol-Oleyl, nouvelle génération du Resveratrol de Vinexpert».

L’arrivée de cinq produits s’accompagne du retrait de cinq autres car comme le revendique Bertrand Thomas, co-fondateur de Caudalie, «Nous sommes la marque qui apporte le plus de marge au pharmacien grâce à une livraison sous 48 heures, d’où un faible engagement en stock ; un nombre très raisonnable de références qui facilite sa gestion et une forte rotation. Le stock tourne cinq fois par an alors que la moyenne est à deux». Et il poursuit avec un plaidoyer pour l’officine (la marque est diffusée dans 5 000 pharmacies en France et 13 500 points de vente dans le monde) :«J’aime ce circuit, qui a la force de l’indépendant, une qualité de service et de lien unique. L’Europe est le dernier bastion de la pharmacie indépendante.»

Cela semble leur réussir puisque le chiffre d’affaires 2011, porté par les Eaux fraîches, Vinoperfect Fluide et Premier Cru Yeux côté nouveautés, se monte à 107 millions d’euros hors spas, en hausse de 9%, la part de la France passant de 56% en 2010 à 50%. En dehors du marché européen, Caudalie se vend surtout aux Etats-Unis, chez Sephora, Nordstrom, Bluemercury… Les créateurs de l’entreprise se rendent environ soixante fois par an sur le terrain, dans les magasins américains pour des animations sur le thème meet the founder, un moyen de mettre en avant leurs racines françaises. Celles-ci sont plus précisément bordelaises, dans le Pessac Léognan. C’est là qu’est né, en 1999, le premier Spa Vinothérapie. Depuis, Caudalie en gère onze à travers le monde, dont celui du Plaza à New York (800 m², quatorze cabines) et les plus récents, à Chamonix inauguré en juillet, Toronto et Villa Balgatura en Ukraine, qui ouvrent ce mois-ci. La marque va faire, en 2012, ses premiers pas dans les cabines des pharmacies allemandes – 50 % d’entre elles seraient équipées –, italiennes et britanniques. Parallèlement, une gamme de produits cabine devrait être lancée.

Facebook
Twitter