+2,6% Voici une bien belle progression pour le chiffre d’affaires de l’hygiène-beauté, en CAM arrêté au 22 avril 2012. Avec +3,9%, l’orientation s’améliore encore sur les quatre semaines arrêtées à la même date.

À +3,5% sur douze mois, les hypermarchés font des prouesses, d’autant que les supermarchés se cantonnent à un petit +0,9%. Si ces derniers perdent leur avance en maquillage (+3,2% pour la catégorie quel que soit le circuit), ils sont en chute libre en capillaires (-0,6%) et surtout sur la beauté, avec -4%.

La catégorie beauté est d’ailleurs la seule à afficher une évolution négative au CAM (-1,7%). Les crèmes de soin se repulpent à +1,3%, les produits corporels performent à +3,6% et la toilette visage limite les dégâts à -0,6%. Mais les autres soins (comme les contours des yeux), à -2,3%, et les solaires, à -15,5%, plombent les résultats globaux.

Le maquillage porte beau avec +3,2% sur douze mois, mais avec de fortes disparités. Les yeux (+3,3%), les accessoires (+7,3%) et les ongles (+14,8%) sont toujours en croissance tandis que les lèvres persistent à perdre des couleurs (-1,5%) et que les produits teint font grise mine (-2,1%).

Les capillaires font une poussée remarquable avec +2,1% au CAM, fortifiés par des après-shampooings et des soins à +6,8%. Les shampooings progressent de 3,4% et les colorations de 3,1%. Les laques se maintiennent (-0,3%) et les produits coiffants vont un peu moins mal (-4,2%).

L’hygiène continue à battre des records de croissance avec une catégorie bucco-dentaire à +5,5% sur douze mois (grâce notamment aux dentifrices à +4,8%) et la toilette à +5,3%. Les déodorants font monter la pression à +5,6%, les produits pour bains et douches affichent +5,5% et les savons de toilette +3,8%.

Pour en savoir plus, contacter Catherine Voisin, chez ACNielsen. Tél. : 01 34 41 49 63

Source : ACNielsen/CosmétiqueMag

Facebook
Twitter