Parfums rééditions : courrèges, l’attrait du vintage

Emblématique des années 60, la marque revient en parfumerie à travers deux rééditions. Empreinte est un chypré démarrant sur une note hespéridée soutenue par des aldéhydes. Le coeur est floral (rose, jasmin). Les bois tapissent le fond : santal, vétiver, cèdre, patchouli. Eau de Courrèges distille une fraîcheur unisexe, avec une tête d’agrumes, un coeur d’absinthe, menthe et muguet, un fond de vétiver, patchouli, mousse de chêne. Robert Gonnon (Firmenich) a signé ces deux créations dans les années 70, Lorience gère la licence.

PROMESSE Deux parfums «vintage» pour les nostalgiques ou leurs descendants.

COMMUNICATION Animations en points de vente.

DISTRIBUTION Parfumeries, GM, boutiques. Depuis mai

Facebook
Twitter