Parfum féminin : la saga Dior Addict continue

L’oriental vanillé créé par Thierry Wasser en 2002 fait des petits. Dior (LVMH) le décline en deux écritures très contrastées signées François Demachy. L’opulence de la reine de la nuit de l’original laisse la place au freesia, à la fleur de lotus et à la grenade dans la version Eau fraîche. Pour l’Eau sensuelle, le parfumeur mêle essence de rose et jasmin à un fond de muscs blancs, pour un floral charnel. Le flacon reprend les lignes du rouge à lèvres du même nom, en dégradé de rose pour le premier et de mauve pour le second. Le spray cap est muni d’un système de verrouillage.

PROMESSE Deux déclinaisons très estivales.

COMMUNICATION La campagne met en scène le top néerlandais Daphne Groeneveld à Saint-Tropez. Le film est signé Jonas Åkerlund et les photos Tim Walker.

DISTRIBUTION Parf., GM, boutiques. à partir du 18 juin

Facebook
Twitter