Composition : le géranium impose sa fraîcheur

Aurélie Dematons, fondatrice du Musc & La Plume

Ingrédient classique de l’accord fougère, la plante orientale est remise en avant dans les nouveautés masculines du printemps. Décryptage avec l’auteur du très remarqué Géranium pour Monsieur, Dominique Ropion, et Aurélie Dematons (Le Musc & la Plume).

Bergamote, lavande, géranium, mousse de chêne, coumarine. Parmi ces ingrédients participant à l’accord fougère, emblématique de la parfumerie masculine, le géranium est à l’honneur dans les nouveautés. Ou plutôt, il a droit à une mise en avant particulière dans les argumentaires des marques, alors que sa présence n’était pas toujours signalée auparavant. Dans Kenzo Homme Sport, il contribue à la touche de fraîcheur en coeur, associé au gingembre. Dans La Nuit de l’Homme Frozen Cologne d’Yves Saint Laurent, il se marie au poivre noir. Il apparaît aussi dans l’imposante liste d’ingrédients de Habanita de Molinard, reformulé en 2012, et l’on note sa mention parmi les notes de tête de l’eau de toilette Fifi Chachnil, composition très féminine entrée au catalogue du Club des créateurs de beauté.

Distillation à la vapeur d’eau

Co-auteur de La Nuit de l’Homme Frozen Cologne, Domini- que Ropion, parfumeur senior chez IFF, a contribué à faire redécouvrir cet ingrédient avec un Géranium pour Monsieur, aux éditions de Parfums Frédéric Malle, resté dans les mémoires. En 2009, cette fragrance revisitait l’odeur de la savonnette façon Brut de Fabergé avec des notes mentholées très intenses. «Toute la fraîcheur de ce parfum vient de la menthe, de l’anis et du rhodinol, une des molécules issues du géranium, explique Dominique Ropion. On sort du cadre d’une fougère traditionnelle car il n’y a aucune note hespéridée. Depuis, on vend davantage de géranium chez LMR, la division naturelle d’IFF.» Produite surtout au Maroc, en Égypte et en Chine, la fragrance est extraite généralement par distillation à la vapeur d’eau pour produire une essence, plus rarement sous forme d’absolu par l’action d’un solvant. La plante, qui n’a rien à voir avec la variété cultivée sur nos balcons, fait partie de la même famille que la rose, avec laquelle elle partage les molécules citronellol et géraniol. Elle possède des facettes vertes et soufrées, qui peuvent limiter son utilisation en grande quantité.

Au-delà de l’accord fougère, le géranium se prête à de nombreuses associations, explique Aurélie Dematons, fondatrice de la société de conseil Le Musc & la Plume : «Avec des notes vertes, il va donner un côté râpeux, naturel, comme dans Grey Flannel où il s’allie à l’accord feuille de violette. Avec des notes florales, il donnera des accents de rosée du matin comme dans Paris d’YSL. Associé à des notes épicées ou hespéridées, il renforcera le côté piquant, fusant par un effet citronné et citronnelle : YSL pour Homme, Moustache de Rochas, L’Eau d’Issey pour homme. Enfin, mêlé à des notes mentholées, il donnera un côté très frais, propre comme dans Géranium pour Monsieur, L’Eau chic de Patricia de Nicolaï…». «Il est aussi très intéressant avec des notes saké et litchi», complète Dominique Ropion. Le géranium a décidément beaucoup de ressources olfactives.

Facebook
Twitter