Pharmacie : alès Groupe réaffirme ses marques

Une année marquée par les investissements commerciaux : c’est l’un des bilans tirés à la conférence des résultats annuels 2011 du groupe fondé par Patrick Alès. «Nous n’avions pas encore atteint notre potentiel commercial, constate Bernard Flobert, DG du groupe. Nous avons augmenté notre nombre de portes, avec l’ouverture de 950 nouveaux comptes entre Lierac et Phyto.» Une expansion qui devrait se poursuivre en 2012 et qui a accompagné le renouveau de ces deux marques. Une refonte de leur identité qui a nécessité 4,3 millions d’euros, entre changement de packaging et effort logistique. Mais si le groupe semble satisfait, c’est parce qu’au-delà d’une faible progression du résultat net (à peine 1%), l’année est loin d’avoir été mauvaise. L’entreprise, aussi propriétaire des marques Caron et Ducastel, a annoncé une hausse de son chiffre d’affaires de plus de 10%, passant à 190,9 millions d’euros, et tous les secteurs se sont révélés en augmentation, notamment en dermocosmétique (+12,9%). «Il s’agit plutôt de chiffres annonciateurs de croissance, tempère Bernard Flobert, au vu des initiatives amorcées en 2011. D’autant que nous n’avons pas baissé nos prix.»

Le manager s’est montré confiant sur le premier trimestre 2012 et espère «un premier semestre meilleur que celui de l’an dernier». Si l’entreprise devrait limiter ses investissements commerciaux, elle mettra davantage de moyens sur la communication et le marketing, ainsi que sur la mise en avant de ses innovations. L’une des premières initiatives 2012 concerne le solaire de Lierac, avec le lancement de la ligne Sunific, une catégorie où la marque n’est pas encore leader.

Mais la France n’est pas la seule priorité d’Alès Groupe, qui souhaite intensifier sa présence sur la scène internationale, à commencer par l’Asie. La société a mis fin à son partenariat avec le distributeur de ses marques à Hong Kong et va créer sa filiale dans cette même ville dans le courant de l’année.

Facebook
Twitter