Parfums féminins : invitation au rêve

Van Cleef & Arpels, Aqua Oriens, EdT vapo 50 ml (58 €).

Romantisme, sensualité, mers du Sud ou Inde des maharajahs… les nouveautés du printemps font appel à une féminité fantasmée dans des cadres évocateurs.

À la fin du XIXe siècle, à l’occasion de la visite du prince de Galles, le maharajah de Jaïpur faisait entièrement repeindre sa ville en rose. Une histoire qui fait rêver et qui inspire le retour du parfum Jaïpur pour femme de Boucheron, désormais géré par Interparfums. Lancé en 1994, retiré du marché il y a quatre ans, il revient dans un flacon qui reprend sa forme de bracelet initiale, couronné d’un cabochon couleur améthyste (fabricants Pochet, Lisi). Le jus, hier fleuri oriental, renaît dans une composition fleurie boisée conçue par Carlos Benaïm (IFF). Le départ est frais (petit grain bigaradier, basilic verveine, feuille de violette), le coeur floral (oeillet d’Inde, jacinthe, muguet) et le fond boisé (cyprès, cashmeran, concrète d’iris). à cette occasion, IFF a recréé un muguet frais et pétillant pour être au plus près de la senteur de la fleur.

promesse Un parfum qui évoque l’opulence et la sensualité avec une touche de fraîcheur.

communication Visuel presse et point de vente, imaginé par l’agence DDB Luxe.

distribution Parfumeries, grands magasins. En mai.

Clarins Fragrance Group anime sa ligne Aura by Swarovski, lancée il y a un an, avec une édition limitée Eau de mariage idéale pour les mariées du printemps. Cette eau de toilette légère débute par un accord litchi et feuille de thé, s’épanouit dans un bouquet de pivoine et de lotus, tandis que le fond de muscs blancs rappelle le voile de la mariée. Une création de Fabrice Pellegrin pour Firmenich. Le flacon, toujours incrusté d’un cristal, se pare d’une teinte rose et d’un motif de dentelle parsemé de fleurs.

promesse Une eau de toilette fleurie pour les futures mariées ou celles qui rêvent de l’être.

communication Visuel point de vente.

distribution Parfumeries, grands magasins en édition limitée. En mai.

La gamme Oriens de Van Cleef & Arpels, autre licence Interparfums, se décline en version aquatique inspirée des lagons bleus. Le cabochon, issu des collections du joaillier, prend des teintes bleu-vert. La fragrance, signée Nathalie Feisthauer (Symrise), est fruitée et fraîche, avec des notes de citron vert de Tahiti et de poire juteuse, un coeur de fleur d’oranger sucrée au miel, un fond musqué ambré.

promesse Un floral aquatique qui évoque une plongée dans un lagon bleu.

distribution Exclusivité Douglas et Passion Beauté en édition limitée. En mai.

Nouveau chapitre de la Collection Privée de Dior, Grand Bal rend hommage aux toilettes des élégantes qui se rendaient aux fêtes fastueuses de la Belle époque et qui fascinaient tant le couturier. Dans cette composition, François Demachy, le directeur du développement olfactif de LVMH, célèbre le jasmin de Grasse et l’entoure d’ylang ylang, d’absolu de fleur d’oranger, de santal et de muscs.

promesse Un bouquet floral très solaire.

distribution Boutique avenue Montaigne, à Paris, Printemps et Bon Marché. En mai.

Benefit Cosmetics complète ses portraits de femmes avec une nouvelle héroïne, Sasha, décrite comme passionnée, créative et collectionneuse d’art. Cette eau de toilette florale est dominée par l’absolu fleur d’oranger accompagné de freesia et d’abricot. Le coeur floral évoque les îles (ylang ylang, tiaré, pivoine blanche, jasmin sambac), le fond musqué ambré vanillé apporte de la tenue. Comme toujours dans cette collection, les packagings sont soignés, avec un boîtier représentant l’entrée d’une galerie d’art.

promesse Une fragrance florale et ludique.

distribution Exclusivité Sephora. à partir du 1er juin

Facebook
Twitter