Les rituels de beauté se transmettent-ils toujours de mère en fille ? Il y a quinze ans, la réponse aurait été affirmative. Mais au milieu des années 90, alors qu’on commençait tout juste à se familiariser avec Internet, les blogs et autres réseaux sociaux n’existaient pas encore. Depuis, les blogueuses sont devenues les «grandes soeurs», dont les adolescentes, de plus en plus connectées, suivent scrupuleusement les conseils beauté. L’avis de leur mère devient-il lettre morte ? Pas vraiment. Leur influence reste importante. Les marques continuent d’ailleurs de les considérer comme des prescriptrices de produits de beauté auprès des plus jeunes. Simplement, ces dernières s’en laissent moins compter. Elles aussi ont leur opinion sur les cosmétiques. Elles sont souvent même extrêmement bien informées, mieux que leur mère au même âge. Des clientes à ne pas sous-estimer.

Facebook
Twitter