Créatrice d’Hypnôse Homme Cologne de Lancôme ou encore d’Instinct Midnight Success d’Airness, elle arrive chez Mane en tant que parfumeur senior.

Votre premier job dans la beauté ?

V. C. : J’ai commencé comme apprentie parfumeur chez Florasynth, où j’ai eu la chance d’être formée par Dominique Ropion. Une expérience méthodique, avec une connaissance approfondie des matières premières, qui m’a appris à formuler de façon courte et claire tout en laissant libre cours à ma créativité.

Comment êtes-vous arrivée à votre poste actuel ?

V. C. : Grâce à ma passion et à ma pugnacité ! J’avais envie d’un nouveau challenge et d’un renouveau créatif. J’ai trouvé en Mane une société dynamique et créative, qui a su préserver un savoir-faire traditionnel tout en se situant à la pointe de la technologie.

Votre meilleur souvenir professionnel ?

V. C. : Ma formation avec Dominique Ropion et ma complicité professionnelle avec Maurice Roucel, avec qui j’ai travaillé sur Hypnôse Homme Cologne.

Vos objectifs à court et moyen termes ?

V. C. : J’ai une toute nouvelle palette d’ingrédients à ma disposition, qui me donne déjà beaucoup d’idées de création. Dans l’immédiat, j’ai envie de les essayer tous afin de les maîtriser parfaitement, pour en faire des parfums avec une signature forte.

Si vous changiez de métier, que feriez-vous ?

V. C. : Le métier de parfumeur reste ma passion. Je n’ai aucune envie de changer !

Quel parfum portez-vous ?

V. C. : Je porte mes essais et, pour les grandes occasions, Samsara de Guerlain.

Propos recueillis par Sylvie Vaz

Facebook
Twitter