soins qui pleurent, parfums qui rient

Les quatre premiers mois de 2011 ont été décevants pour le soin en distribution sélective, en baisse de -3% à fin avril alors que l’année 2010 a terminé sur une progression encourageante de 2%. « Dans le top 15, quatre marques seulement sont en positif », note un observateur. Les parfums, pour leur part, sont à la fête avec +3% en féminins et +7% en masculins à fin avril (en valeur, sources marques)

Facebook
Twitter