-0,1% La croissance n’est plus qu’un souvenir pour le rayon hygiène-beauté des grandes surfaces au CAM arrêté au 24 avril 2011. Et à -4,5%, l’évolution sur quatre semaines arrêtées à la même date n’incite guère à l’optimisme.

Le maquillage continue heureusement à obtenir de beaux résultats, à +3,4% sur douze mois (+4,4% sur la période précédente). Les lèvres se décolorent encore à -3,4%, tandis que les ongles brillent toujours à +11,1% et que le teint prend des couleurs à +6,5%. Une ombre passe cependant sur les yeux, à -0,1%.

Les capillaires repassent dans le négatif avec -2,5% au CAM. Un recul à imputer surtout aux shampooings (-0,8%) et aux colorations (- 4%). Les coiffants à -6,8% et les lotions capillaires (-16,1%) ne rattrapent pas les dégâts. Seuls les après-shampooings tiennent le coup à +1%.

à -3,1% sur douze mois, la beauté s’engage sur une mauvaise pente. Elle est fortement impactée par les déboires des crèmes de soin visage (-5,7%) et une piètre entrée dans la belle saison pour les produits corps (-4,5%). à -1,3%, la toilette visage s’en sort un peu moins mal. Seuls les solaires, à +2,2%, ont profité des journées estivales d’avril.

C’est toujours l’hygiène bucco-dentaire, à +4,6% au CAM, qui affiche le plus beau score du marché avec des dentifrices également à +4,6%. La toilette montre toujours une croissance positive à +1,7% sur douze mois, mais qui s’essouffle un peu (+2,4% sur la période précédente). Les produits pour bain et douche sont à +2,6% et les déodorants à +2,3%, mais les savons de toilette accusent le coup à -3%.

Tiré vers le bas par les après-rasage à -1,9%, l’univers rasage flirte à nouveau avec les indices négatifs (- 0,3% au CAM). Tout comme la parfumerie, qui redescend à -0,4%.

Pour en savoir plus, contacter Catherine Voisin, chez ACNielsen. Tél. : 01 34 41 49 63

Facebook
Twitter