les coulisses de la création : Les dessous d’un rouge à lèvres

Pour ses dix ans, la gamme Dior Addict s’offre un relancement à grand spectacle avec une nouvelle formule plus brillante et Kate Moss en ambassadrice de luxe.

Un concept fort

La gamme Dior Addict est née en 2001 de la volonté de créer un concept de rouge à lèvres aussi puissant qu’un parfum. Celui-ci s’adresse à des passionnées de mode, avec des teintes fraîches et faciles à porter, à distinguer du Rouge Dior, plus statutaire. Au fil des ans, Dior Addict a accueilli les références Ultra Shine et Reflect Shine, fusionnées aujourd’hui dans la nouvelle formulation.

Une formule inédite

Pour maximiser la réflexion de la lumière, la recherche Dior a remplacé 25% des cires de la composition par une gelée miroir composée d’un mélange de polymères et d’huiles. Le résultat donne des teintes vibrantes et un effet volume, tandis que l’huile de jojoba apporte du glissant et du fondant au raisin.

Une égérie superstar

Les premières campagnes de Dior Addict, du photographe Nick Knight, montraient une femme fascinée par sa propre image dans une glace. Dans le nouveau visuel, signé David Sims, Kate Moss se détourne de son reflet pour planter son regard impérial dans celui du spectateur. Après Yves Saint Laurent, Chanel ou encore Rimmel, l’Anglaise confirme son statut de reine des campagnes beauté. Le lancement du nouveau Dior Addict s’accompagne aussi d’un film télé réalisé par Jonas Akerlund, relayé sur internet.

Un packaging miroir

L’écrin chatoie lui aussi de jeux de lu–mière irisée grâce à l’utilisation d’un thermoplatisque transparent, matériau imitant le verre. Le mécanisme a été choisi pour protéger la formule, plus crémeuse que celle d’un rouge à lèvres traditionnel. Après Rexam, qui a accompagné la ligne pendant dix ans, c’est Albéa (ex-Alcan Packaging) qui a réalisé ce projet.

Un choix de teintes étourdissant

«Une fille ne peut faire son entrée sans son rouge», affirme Kate Moss dans la publicité. Pas moins de 44 nuances sont proposées en trois familles, beige, rose et rouge. «Les femmes peuvent ainsi jouer avec les teintes pour les accorder à leur style, au demi-ton près. Les fashionistas deviennent coloristes», explique-t-on chez Dior. Le choix de Kate Moss s’est porté sur le Diorkiss 578, un rose plein d’énergie. Également mis en avant par la marque, le Nude 333, un beige faussement ingénu, ou le 963 Red Carpet, un rouge profond.

Facebook
Twitter