l’EMPREINTE DE JACQUES LÉVY

Le charismatique directeur de Sephora quittera son poste cet été, tournant une page glorieuse de l’histoire de l’enseigne de parfumerie sélective. En huit années, bien entouré, il l’a conduite à la première place de son marché domestique, la France, raflant près de 30% de part de marché. Il a porté son développement international avec plus de 300 boutiques aux États-Unis et près d’une centaine en Chine. Il a poussé l’essor de son offre à marque propre et introduit le concept des marques exclusives. Soucieux de l’expérience d’achat du consommateur, il a multiplié les propositions de service (bar à ongles, à sourcils…) et développé les flagships, à l’image de celui des Champs-Élysées qui reçoit chaque année plus de visiteurs que la Tour Eiffel. En modernisant la parfumerie, il a modifié en profondeur les relations avec les marques et obligé les autres distributeurs à adapter leur modèle. L’histoire du secteur se souviendra d’un retailer hors norme. À son remplaçant, Christopher de Lapuente, ex-procterien, d’écrire une nouvelle page en relevant quelques beaux défis : continuer la course en tête en France et poursuivre l’expansion internationale, tout en conservant sa force d’attrait auprès des consommateurs.

RÉDACTRICE EN CHEF

Facebook
Twitter