SOIN VISAGE : les champions tous circuits

Grâce notamment à un positionnement accessible, les marques-enseignes sont restées très performantes sur le marché des soins du visage en 2010. Les marques du sélectif ont misé avec succès sur les sérums, tandis que celles de la grande distribution adoptaient des formules bio.

Tous circuits confondus, la marque-enseigne Yves Rocher demeure la grande gagnante du

marché du soin visage. Selon Kantar World-panel Beauty, elle écoule toujours le plus grand nombre de produits et, en valeur, garde sa place de leader acquise dès 2004. Le succès de son dernier soin Élixir 7.9 reste dans la même lignée. Fort de son prix attractif (32 euros les 15 ml), il démontre une nouvelle fois que l’accessibilité est le principal moteur de ce marché. C’est avec cette volonté d’afficher des étiquettes raisonnables que les autres marques-enseignes, qu’il s’agisse de L’Occitane ou de Kiehl’s, poursuivent aussi leur développement. Grâce à cette stratégie, ce circuit recrute des clientes issues de la distribution sélective.

Les marques de la parfumerie ne restent pas pour autant les bras croisés. En misant sur leur capacité d’innovation, elles ont fait émerger un segment qui tire la croissance du marché, celui des sérums. Selon NPD, ces derniers ont bondi de 25% en valeur en 2010. Lancôme avait été précurseur avec Génifique. Depuis, tous ses concurrents ont suivi, convertissant ainsi les consommatrices à un nouveau geste dans leur routine de beauté. Une réussite qui s’explique en partie par un fort soutien publicitaire. À tel point que les sérums se développent aujourd’hui dans tous les circuits.

Enfin, l’année dernière aura été marquée par un troisième phénomène, celui de la poursuite de l’essor de l’offre bio en hyper et supermarchés. Les progrès de la recherche permettent dorénavant de proposer des formules aux galéniques efficaces et agréables. Après la toilette et l’hydratation, les références se multiplient sur le segment technique de l’anti-âge. Sur le difficile marché des soins visage, qui continue de s’éroder en volume, chaque circuit a apporté une réponse spécifique en 2010.

Facebook
Twitter