gMS, CUMUL ANNUEL MOBILE

+0,8% L’évolution du chiffre d’affaires des grandes surfaces en hygiène-beauté (en cumul annuel mobile arrêté au 2 janvier 2011) trahit une année 2010 un peu poussive. La catégorie gagne tout de même 44 Ma.

Même en ayant diminué leur nombre de références en hygiène-beauté (-1,3%), les hypers, à +1,4% au CAM, se montrent nettement plus performants que les supermarchés (à -0,2%), qui ont pourtant légèrement élargi leur assortiment (+0,7%).

La famille bucco-dentaire est la grande gagnante, avec une hausse de 6,2% au CAM. Meilleures élèves, les eaux dentaires à +44,1%, suivies des dentifrices (+5,1%) et des brosses à dents (+2,8%).

À +2,6% au CAM, la toilette se comporte toujours bien mais ralentit sa progression. Mention spéciale cependant pour les bains et douche à +4,4%, en tête des catégories contributrices à la croissance avec un gain de 22 millions d’euros.

Avec -1,8% au CAM, les capillaires s’en sortent mieux que l’année précédente (-2,5%). Et ce, grâce aux après-shampooings (+1,8%) et à la stabilité des shampooings (+0,4%) et des laques. Mauvaise pioche en revanche pour les coiffants (-7,5%) et les colorations (- 3,3%).

2010 n’a pas apporté d’éclaircie pour la beauté, qui confirme une évolution négative à -0,5% au dernier CAM. Les crèmes de soin (-2,5%) et la toilette visage (-1,1%) sont toujours fautives alors que les solaires brillent à +3%.

Le maquillage (+2,6% au CAM) demeure satisfaisant. À +8%, les ongles auront bel et bien marqué 2010 mais les lèvres pâlissent vraiment (-5,5%), alors que les yeux baissent en intensité (+0,8%). Le teint, à +5,2%, redonne du peps à la catégorie.

Facebook
Twitter