Produit nomade : tRAVALO, À EMPORTER PARTOUT

Pour Sartorial, sa dernière création, Penhaligon’s vend Travalo dans un petit étui aux couleurs du parfum.

Du sélectif aux marques de niche, tout le monde se l’arrache. Son nom : Travalo. Ce petit vaporisateur de sac, breveté et distribué par la société Arbre Vert, est muni d’un système de pompage qui s’adapte directement au spray du flacon de parfum. Une innovation qui permet un remplissage en quelques secondes seulement. À l’usage, le vapo dispose d’un réservoir de 50 pulvérisations doté d’une fenêtre indiquant le niveau de remplissage.

Restrictions aériennes

Dior, qui développe depuis longtemps des vaporisateurs de sac pour ses fragrances, l’a déjà adopté et devrait lancer une version pour le travel retail à l’automne prochain. La marque de niche britannique Penhaligon’s le commercialise depuis plusieurs mois. “Si les mini-vapo, en argent ou en cristal, font partie de nos collections depuis longtemps, les restrictions aériennes ont créé une forte demande d’objets de petite taille, réutilisables et plus pratiques qu’un simple échantillon de 1,5 ml, explique David Napier, business manager France & Benelux de Penhaligon’s. Nous cherchions un objet moderne et pratique, compatible avec nos flacons 50 et 100 ml mais également avec ceux de la concurrence. Nous avons donc opté pour Travalo.” Son prix est accessible – 15 euros – et “son achat se greffe facilement à celui d’une fragrance”, poursuit le responsable. Son petit plus, il est recyclable à 98%.

Si Travalo est un excellent support de communication pour les marques, sans cesse à la recherche de nouveauté, la société Arbre Vert souhaite le commercialiser plus largement dans les réseaux de parfumeries, grands magasins et même en grande distribution, vide.

Facebook
Twitter