esthétique : baisse de régime en Europe

Si la médecine esthétique (+10% en 2010) a de nouveau porté la croissance mondiale du marché de l’esthétique (CA médecine et chirurgie de 3,5 milliards d’euros, lui aussi à +10%), elle a plus été touchée par la crise en Europe qu’aux États-Unis. Sur le Vieux continent, le chiffre d’affaires des équipements a chuté de 33% depuis 2008. Heureusement, les activités générées par les produits de comblement (200 millions d’euros, dont 25 millions dans l’Hexagone) et la toxine botulique (120 millions d’euros, dont 17 millions en France) ont progressé chacune de 10% par rapport à 2009. La cosmétique active (80 millions d’euros), peelings inclus, est en hausse de 5% (source : Imcas)

Facebook
Twitter