Looks : le maquillage fait son cinéma

Les défilés de mode printemps-été 2011 ont donné le ton du maquillage estival, entre couleurs chatoyantes, cils XXL et « smoky eyes ».

Lolita

À l’honneur dans les collections, les teintes fluo investissent le maquillage et signent la grande tendance de la saison. Sur les lèvres d’abord, avec un rouge flamboyant associé à une allure de poupée chez Viktor & Rolf. Cacharel préfère une bouche rose Malabar contrastant avec des yeux soulignés de noir. Quant à Sharon Wauchob et Jean-Charles de Castelbajac, mis en beauté respectivement par Revlon et Shu Uemura, ils préconisent un orange, dans une version corail pour la première et flashy pour le second. Chez d’autres créateurs, ce sont les yeux qui se parent de couleurs néon. Chez Derek Lam, Tom Pécheux pour Estée Lauder a appliqué un eye-liner orangé sur les paupières des mannequins. Le « smoky eye », délaissant les coloris foncés, se fait plus frais, plus juvénile. à l’image de Caroline Herrera et de son halo orangé, de Rochas en version bleu layette ou encore de Nina Ricci en rose. Chez Elie Saab, un fard citron vert est déposé dans le creux interne des paupières pour illuminer le regard. Enfin, sur le podium de Christian Dior, les modèles ont défilé le visage haut en couleur : des lèvres rouges, framboise ou prune, et des yeux vert citron, rose fluo ou bleu électrique.

Eyes wide shut

Lors des défilés de la styliste japonaise Tsumori Chisato et de ceux de l’Espagnole Amaya Arzuaga, Kakuyasu Uchiide, make-up artist de Shu Uemura, a proposé un maquillage nude où les cils tiennent le haut de l’affiche. Inspiré par le Swinging London pour la première, il mise sur les faux cils, tandis qu’il frôle l’overdose de mascara pour la seconde.

Les yeux noirs

Le « smoky eye », s’il est détourné par certains, a toujours la cote. Chez Chanel, les mannequins maquillées par Peter Philips arboraient un regard noir intense. Même idée chez Jean Paul Gaultier, qui propose une collection inspirée par la rockeuse Joan Jett mais qui remplace le noir par un bleu métallisé. Du côté d’Armani, la make-up artist maison, Linda Cantello, a imaginé un halo assorti aux tenues bleu nuit créées par le couturier. L’ambiance gothique qui régnait lors des présentations Givenchy s’est traduite par un teint clair en contraste avec une bouche lie-de-vin, tandis que John Galliano faisait défiler des Betty Boop au make-up sombre.

Un si doux visage

Autre tendance qui continue de faire des émules, le maquillage naturel. Si certaines marques se laissent tenter par des minois quasi nus, comme on en a vu chez Balanciaga, d’autres préfèrent des figures à la bonne mine plus vraie que nature. C’est le parti pris adopté par D&G, dont les imprimés fleuris ont inspiré un camaïeu beige-rosé. Même ligne de conduite chez Burberry, dont les mannequins dévoilent un visage légèrement souligné de blush. Période estivale oblige, les harmonies « sun-kissed » prennent le relais des teintes claires, avec des tons cuivrés chez Chloé ou brun clair pour Bottega Veneta.

Le charme discret de la bourgeoisie

Maquillée sans en faire trop. Tel est le credo de certaines griffes, comme Dolce & Gabbana, où les yeux, les lèvres et le teint sont à peine rehaussés. Chez Marc Jacobs, François Nars a choisi de sublimer aussi bien la bouche que les yeux, mais sans ostentation.

Facebook
Twitter