huit façons de toucher sa cible

En 2010, les marques ont rivalisé d’ingéniosité pour intéresser les consommateurs. Réseaux sociaux, tournées en bus ou utilisation de la télévision, retour sur les événements les plus originaux.

[ Lady Million ] de l’impact en télévision

Pour le dernier-né de Paco Rabanne, l’un des parfums féminins les plus attendus de l’année après le succès du masculin 1 Million, le groupe Puig a imaginé une campagne télévision en trois temps : un « teasing » en fin de publicité 1 Million pendant la Fête des pères, un film révélation en juillet reprenant des éléments de la saga (le noir et blanc, le claquement de doigts) et enfin, un retour en fin d’année sous forme d’un duel homme/femme. L’agence média MPG a géré l’achat d’espace.

[ Dior Homme ] comme au cinéma

Film à suspense narrant le rendez-vous du beau Jude Law avec une femme fatale devant la tour Eiffel, la nouvelle publicité Dior Homme, tournée par Guy Ritchie, a eu droit à un lancement digne d’un long-métrage. Quelques jours avant sa sortie en télévision le 5 septembre, il a été précédé d’une bande-annonce diffusée dans plus de 300 salles UGC, accompagnée d’affiches dans certains halls de cinéma. Une opération montée par l’agence KR Media, en partenariat avec Screenvision, régie publicitaire du réseau UGC.

[ Clarins ] à la rencontre des étudiantes

Destiné à recruter de jeunes consommatrices, le nouveau soin Éclat du Jour de Clarins est allé chercher son public là où il se trouve : en centre-ville et sur les campus universitaires. Début 2010, la marque a organisé un tour de France, baptisé Skin in the city, dans les principales métropoles. à bord d’un bus à impériale, les visiteurs pouvaient profiter de consultations beauté de 20 minutes et d’offres promotionnelles. « La création de trafic et le retour sur point de vente ont été exceptionnels, confie Clarins. Le taux de transformation a atteint des records. »

[ Sérum 7 ] de la complicité en pharmacie

À l’occasion du lancement de Sérum 7 Lift, un soin pour peaux matures, la marque de Boots Laboratories a organisé un concours permettant à vingt duos mères-filles de gagner un « après-midi de complicité ». Orchestré par l’agence Kingcom, l’événement a eu lieu à Bordeaux, Lyon et Paris, de mai à septembre. Parallèlement, 18 000 échantillons et 15 000 bons de réduction ont été distribués depuis un bus à impériale posté sur des axes commerçants. Une initiative rare dans le circuit assez classique de la pharmacie, à même de générer de l’affinité, du trafic et des relations presse.

[ Le Petit Marseillais ] ceux qui l’aiment prennent le train

Pour remettre en avant ses douches Cueillettes fruitées, Le Petit Marseillais a pris le TGV des vacances entre Paris et Marseille, pendant trois semaines au mois de juillet. À bord du wagon-bar, des animations et un jeu olfactif étaient proposés aux passagers, qui pouvaient gagner des produits et des billets de train. Une campagne d’affichage était organisée en parallèle dans les gares de départ et d’arrivée. Bilan de cette première édition, montée avec Posterscope (Carat) : plus de 48 000 contacts qualifiés.

[ Jean Paul Gaultier ] dans la ville et sur la Toile

La licence du groupe BPI entretient son image avant-gardiste en mêlant réseaux sociaux et « guérilla marketing » pour la sortie de l’eau de toilette Le Mâle Terrible. Du 2 au 15 septembre, cinq tribus de mauvais garçons ont envahi Paris en proposant des spectacles étonnants : distribution de baisers, concert dans le métro, irruption de cyclistes sur les Champs-Élysées, marins sur le canal Saint-Martin… L’animation, menée avec Carat, s’accompagnait d’un site (www.terrible-tribes.com), d’une page Facebook, de partenaires médias (Dailymotion, à nous Paris, Ouï FM, FG…) et de relais sur les blogs.

[ L’Oréal Paris ] un été de promotions

Désireux de créer un nouveau temps fort après les opérations beauté d’avril-mai, L’Oréal Paris a lancé, en juillet, un chéquier comprenant huit bons de réduction d’une valeur totale de 10 euros. Ce support regroupait plusieurs segments – solaires, capillaires, déodorants, maquillage – afin de promouvoir la transversalité de l’offre. Relayée en magasins (avec GK Display), sur internet (avec Nurun), en presse féminine et en télé (avec McCann), l’initiative a permis la distribution de 100 000 chéquiers, l’impression de 120 000 web-coupons et a contribué à la hausse de 1,7% en volume enregistrée par L’Oréal Paris sur l’été par rapport à 2009.

[ John Galliano ] un concert qui crée le « buzz »

Pourquoi investir en télévision quand on peut s’assurer des retombées médiatiques grâce à un événement bien pensé ? Pour le lancement du nouveau parfum de John Galliano, incarné par la chanteuse Taylor Momsen, l’agence Chelsea Communication a invité des journalistes, blogueurs, vedettes de la télé réalité – et de simples fans venus par le bouche à oreille – à un mini-concert. Le show, qui s’est déroulé le 13 septembre devant un restaurant parisien, a été repris sur Youtube, dans l’émission 50 minutes inside de TF1 ou encore dans Le petit journal people de Canal +.

Facebook
Twitter