Anti-âge : bASF restaure les échanges cellulaires

Pour combattre les signes de l’âge autres que les rides, BASF Beauty Care Solutions lance deux nouveautés. La première, Neurobiox, mise sur l’échange neurocutané et plus précisément sur les récepteurs de Pro-opiomélanocortine (POMC). Avec l’âge, on observe en effet des déséquilibres entre les neuropeptides POMC au niveau des kératinocytes et leurs récepteurs. La communication cellulaire en est altérée. Issu d’un extrait d’Achillea millefolium (photo), le Neurobiox rétablit le neuro-dialogue, épaissit l’épiderme et permet d’en accélérer le renouvellement. L’autre nouveauté, X-Pressin, est une technologie « éclat de santé », créée à partir de l’optimisation et de la stabilisation d’une enzyme, la papaïne. Moins irritant qu’un traitement à l’acide glycolique, X-Pressin offre des résultats, selon les tests, dès la première application nocturne.

Facebook
Twitter