Portrait : sébastien Blaise

Après avoir fait le tour des marques du groupe, il est le nouveau directeur marketing de Beiersdorf France.

Votre premier job dans la beauté ?

S. B. : Marketing manager soin du corps, en 2003. L’aventure d’équipe nous a permis de réussir l’entrée de Nivea sur le marché des amincissants.

Comment en êtes-vous arrivé à votre poste actuel ?

S. B. : Il faudrait demander à mon patron ! La variété de mes expériences dans le groupe Beiersdorf, alliée à une ténacité avérée, au goût des défis et du travail en équipe doivent constituer un bon cocktail.

Votre meilleur souvenir professionnel ?

S. B. : Ils sont tellement nombreux. Parmi eux, je citerai : réussir à dédramatiser le rapport à la cellulite, oser organiser l’exposition Ultra Peau au Palais de Tokyo avec Nivea, avoir cru dès la première année au potentiel de l’émission “Koh-Lanta” avec le sponsoring d’Hansaplast.

Vos objectifs à court et moyen termes sur ce poste ?

S. B. : Passionné par les marques et leur rôle dans la société, j’ai l’ambition de renforcer non seulement nos parts de marché mais aussi notre “part de coeur” chez les consommateurs. Je m’engagerai également pour développer des projets audacieux traduisant le rôle de laboratoire d’idées et d’inspiration que nous avons souvent joué en France.

Si vous changiez de métier, que feriez-vous ?

S. B. : Guide de haute montagne pour faire découvrir ce milieu magnifique et dangereux à la fois.

Quel parfum portez-vous ?

S. B. : Man de Jil Sander. Je change souvent, cependant.

Facebook
Twitter