l’institut, un levier de vente

Ema Sup, centre de formation parisien dédié aux métiers de la beauté, constate une hausse des demandes de formation des esthéticiennes des parfumeries et des marques, au management, aux techniques de vente et à la relation client personnalisée. “Les enseignes et les fabricants cherchent ainsi à valoriser l’institut par rapport aux spas et aux chaînes de soins esthétiques”, explique Françoise Bobée, directrice d’Ema Sup Paris, qui propose des formations sur mesure

Facebook
Twitter