Selon Iri, en cumul courant à fin mai 2010, les ventes de soins destinés aux hommes en grande distribution progressent de 7,9% en valeur et 5,5% en volume contre respectivement 5,5% et 2,7% en 2009. Bien que sa proportion soit encore marginale dans le total soin du visage, le segment représente un relais de croissance pour les marques. Celles-ci semblent l’avoir bien compris, en témoigne le nombre de lancements soutenus par des plans médias d’envergure, comme celui de L’Oréal Paris avec ses deux égéries, Éric Cantona et l’acteur américain Patrick Dempsey

Facebook
Twitter