Salon : un WPC très nature

Le World Perfumery Congress, qui s’est tenu à Cannes du 1er au 4 juin dernier, a permis à ses exposants de mettre en avant leur offre naturelle, voire estampillée bio, pour répondre à la forte demande du marché. Au sein du groupe Robertet, les équipes Charabot présentaient ainsi pour la première fois un extrait de farine de châtaigne corse en absolu ainsi que deux isolats bio. « Élargir la palette des ingrédients bio est une requête que nous ressentons fortement de la part des parfumeurs », témoignait Cécile Lavenu, responsable marketing de la division Ingrédients de Charabot. Chez Orgarôme, le salon a été l’occasion de confirmer son virage vers le naturel via Orgasynth, avec une production obéissant à une logique de bio-solidarité. France Agrimer a profité de l’événement cannois pour lancer Censo, une marque d’huile essentielle de lavande et de lavandin française inscrite dans une démarche de développement durable.

Clarifier l’offre

Le vert a dominé tout le salon, même du côté des notes. « C’est une demande très actuelle de nos clients », notait Hervé Lecesne, PDG de Nactis Flavors & Fragrances. Ses équipes ont fait découvrir, dans leur portefeuille de spécialités, le Sevanex II, qui sent la sève d’une tige fraîchement coupée.

Autre tendance, la volonté des exposants de clarifier l’offre de matières premières naturelles. Mane a ainsi présenté deux coffrets, baptisés Favoris et Design, mettant en avant ses grands classiques et ses dernières innovations. Dans le même esprit, la SFP (Société française des parfumeurs) a mis au point une classification officielle des parfums, qui sera régulièrement réactualisée sur internet.

Facebook
Twitter