Packaging : carestia : Des touches au parfum

Impossible de manquer l’éventail de touches parfumées de l’Eau Première Chanel N°5 inséré dans la presse féminine ce printemps. Derrière cette innovation se trouve Carestia, une entreprise qui travaille depuis 1883 pour la parfumerie française. Fabricant historique des fameuses « mouillettes » destinées aux maisons de composition et devenues aujourd’hui un véritable outil marketing, la société s’est diversifiée. D’abord dans les petits emballages, type étui, puis dans le parfumage par imprégnation.

Repris il y a trois ans par le fonds d’investissement Viveris, Carestia a depuis quelques mois à sa tête Jean Gatignol, un ancien de chez L’Oréal, Dragoco ou encore Takasago, qui souhaite redorer l’image de la Maison. « Nous sommes leader sur les touches. Sur le packaging et le parfumage, notre marge de progression est très importante, explique-t-il. Nous engageons un processus de visibilité pour nous développer à l’export. » Carestia travaille d’ores et déjà sur des développements de l’éventail parfumé pour d’autres marques comme Caron. « Il y a une forte demande d’une génération de nouveaux produits », conclut Jean Gatignol.

Facebook
Twitter