création : Les dessous d’un parfum

Thierry Mugler lance Womanity, un troisième grand féminin après Angel et Alien. Découvrez les moments clés de la naissance d’un parfum de communauté.

Un créateur engagé

Thierry Mugler s’est particulièrement impliqué dans le projet Womanity. Celui-ci a été pensé comme une invitation à partager une autre idée de la féminité, à travers une fragrance contemporaine et un site communautaire, www.womanity.com.

Un espace dédié aux conseillères

Womanity, c’est aussi un site internet réservé aux professionnelles de la parfumerie: www.womanity.com/ambassadors. Il offre des informations sur les produits mais aussi des techniques de vente, des actualités sur les événements liés au lancement et une rubrique «communauté» qui reprend la galaxie des conseillères construite lors des sessions de formation.

Figue et caviar: le choc des ingrédients

Dès le début, Thierry Mugler a souhaité une note sucrée-salée pour Womanity. Pierre Aulas (photo), le directeur artistique olfactif de la marque, a orchestré le travail des parfumeurs de Mane, sur une proposition de Fabrice Pellegrin. La fragrance s’ouvre sur une note sucrée de figue juteuse et lactée. Puis le caviar apporte le côté iodé et animal du parfum. Enfin, véritable colonne vertébrale, le figuier est à nouveau présent, à travers son bois et ses feuilles cette fois.

Une campagne innovante

Loin des diktats de la mode, le visuel publicitaire met en scène une mosaïque de femmes au naturel, photographiées par Thierry Mugler lui-même.

Il a dit…

Joël Palix, président de Clarins Fragrance Group :

«Womanity est une vraie invitation à se rassembler: l’histoire a débuté le 8 mars avec un site interactif et participatif qui célèbre la libre expression des femmes. En deux mois, il a réuni plus de 2 millions de visiteurs et a engendré plus de 4000 commentaires.»

Un flacon ressourçable

Dans la lignée des deux autres féminins de la marque, tous les flacons de la gamme sont ressourçables en parfumerie ou grâce à des recharges individuelles. Le flacon longiligne se décline en 50 ml et 30 ml. Une bague, véritable bijou, ferme le parfum. Elle est assortie à la frise qui décore le haut du flacon. L’étui, qui reprend le rose pâle du jus, ne contient pas de notice volante, l’intérieur devenant le support du texte.

Facebook
Twitter